Aujourd'hui,
URGENT
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation

POLITIQUE

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a reçu cet après-midi, une délégation des partis politiques de la majorité présidentielle. La rencontre qui participe du dialogue républicain instauré par le chef de l’Etat, intervient après celle tenue en fin de matinée, avec les partis affiliés au Chef de file de l’Opposition politique

« Le président du Faso a bien voulu rencontrer une délégation des partis de la majorité présidentielle pour porter à notre connaissance un certain nombre de questions d’ordre politique et social » a déclaré Clément Sawadogo, chef de la délégation des partis de la majorité présidentielle. La rencontre de ce jeudi est un prélude à des concertations nationales envisagées par le chef de l’Etat, qui souhaite obtenir un consensus de l’ensemble des acteurs politiques sur « la mise en œuvre du referendum constitutionnel sur la Constitution de la 5è République, et sur l’organisation des prochaines élections » a expliqué Clément Sawadogo.

Les questions sécuritaires étaient également à l’ordre du jour de cette entrevue de la majorité présidentielle avec le président Kaboré. « Les questions sécuritaires sont des questions qui nous touchent au plus haut point. Et sur cette question ainsi que celles ayant trait à la réconciliation et au vivre ensemble, le président du Faso nous a instruit de mener la réflexion en vue de la tenue très prochainement de la grande rencontre de dialogue politique » a soutenu Clément Sawadogo.

A l’issue des échanges avec le président du Faso, la majorité a aussi déploré les derniers affrontements entre les populations à Arbinda et Zoaga. « En tant que partis de la majorité présidentielle, nous exprimons notre sincère compassion à toutes ces familles endeuillées dans ces différentes localités » a déclaré Clément Sawadogo.

Direction de la communication de la Présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé