Aujourd'hui,
URGENT
Madagascar: 4 morts suite à une intoxication à la viande de tortue de mer
Bobo-Dioulasso: un prêtre assassiné, un autre blessé par leur ancien cuisinier (AIB)
Cybercriminalité: une opération policière internationale démantèle un réseau de cybercriminels ayant fait plus de 40 000 victimes dans le monde
Soudan: retour au calme à Khartoum malgré la suspension des pourparlers
Burkina: 88 conventions à hauteur de 1 176 milliards de F CFA signées en 2018 (Discours sur la situation de la nation)
Burkina: le Premier ministre Dabiré a exposé ce jeudi 16 mai son discours sur la situation de la nation, pour lui le bilan est plutôt satis
Niger: 17 militaires tués et 11 autres  portés disparus au cours d'une embuscade à Baley Beri, près de la frontière avec le Mali
Burkina: au moins 8 personnes ont perdu la vie le samedi 11 mai sur l’axe Bittou-Cinkansé-frontière du Togo
USA: la messagerie WhatsApp infectée par un logiciel espion israélien
Russie: Vladimir Poutine souhaite «rétablir des relations complètes» avec Washington

POLITIQUE

Sur invitation du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, le chef de file de l’Opposition politique, Zéphirin Diabré et une délégation de l’opposition politique seront reçues en audience ce jeudi 4 avril 2019 au palais de Kosyam à 10 heures. 

Selon l’opposition politique qui a donné l’information via un communiqué de presse diffusé ce 3 avril, les échanges porteront sur des questions relatives à la situation nationale.

Selon la loi portant statut de l’opposition politique, en son article 10, « le président du Faso et le Chef du gouvernement peuvent consulter l’opposition sur des questions d’intérêt national ou de politique étrangère ».

Si cette audience venait à se tenir, cela sera la troisième  fois que l’actuel chef de l’Etat recevra le chef de file de l’opposition politique. La première rencontre était intervenue le 24 juin 2016.  Mandaté par les partis politiques affiliés au chef de file de l’opposition, il était venu échanger avec le président du Faso sur un certain nombre de points relatifs à la commission constitutionnelle qui avait été mise en place pour rédiger la nouvelle Constitution. La deuxième fois était le jeudi 19 avril 2018. Les deux parties au cours d’une séance de travail avaient abordés essentiellement deux points : le processus d’adoption de la nouvelle Constitution et l’opérationnalisation en 2020 du vote des Burkinabè de l’étranger.

Le lundi 1er avril, l’opposition politique a reçu la visite du chef du gouvernement, Christophe Dabiré, une première dans l’histoire. Le Premier ministre avait invité l’opposition politique à un cadre de dialogue qu’initiera le président du Faso.

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé