Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

POLITIQUE

Sur invitation du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, le chef de file de l’Opposition politique, Zéphirin Diabré et une délégation de l’opposition politique seront reçues en audience ce jeudi 4 avril 2019 au palais de Kosyam à 10 heures. 

Selon l’opposition politique qui a donné l’information via un communiqué de presse diffusé ce 3 avril, les échanges porteront sur des questions relatives à la situation nationale.

Selon la loi portant statut de l’opposition politique, en son article 10, « le président du Faso et le Chef du gouvernement peuvent consulter l’opposition sur des questions d’intérêt national ou de politique étrangère ».

Si cette audience venait à se tenir, cela sera la troisième  fois que l’actuel chef de l’Etat recevra le chef de file de l’opposition politique. La première rencontre était intervenue le 24 juin 2016.  Mandaté par les partis politiques affiliés au chef de file de l’opposition, il était venu échanger avec le président du Faso sur un certain nombre de points relatifs à la commission constitutionnelle qui avait été mise en place pour rédiger la nouvelle Constitution. La deuxième fois était le jeudi 19 avril 2018. Les deux parties au cours d’une séance de travail avaient abordés essentiellement deux points : le processus d’adoption de la nouvelle Constitution et l’opérationnalisation en 2020 du vote des Burkinabè de l’étranger.

Le lundi 1er avril, l’opposition politique a reçu la visite du chef du gouvernement, Christophe Dabiré, une première dans l’histoire. Le Premier ministre avait invité l’opposition politique à un cadre de dialogue qu’initiera le président du Faso.

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir