Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Le procès du putsch manqué de 2015 de nouveau renvoyé au 29 juillet, dans l'attente d'une décision du Conseil constitutionnel. 
Football: Kamou Malo, précédemment coach de l'USFA, est le nouveau sélectionneur des Etalons (communiqué FBF).  
Nigéria: 37 morts dans les attaques de trois villages dans l’État de Sokoto
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France

POLITIQUE

Gilbert Noël Ouédraogo, a été investi ce dimanche 31 mars, candidat de l'Alliance pour la démocratie et la Fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA) à l’élection présidentielle de 2020. C’était à l’issue du 16e congrès ordinaire du parti tenu du 30 au 31 mars 2019 à Bobo-Dioulasso. 

Il a par ailleurs été reconduit au poste de président du parti pour les prochaines années à venir. « Repenser collectivement les pratiques politiques en vue d’une transformation profonde de la société burkinabè » était le thème dudit congrès.

En 2015, sa candidature avait été rejetée par le Conseil constitutionnel pour le fait d’avoir soutenu la modification de l’article 37 de la Constitution que voulait opérer le président Blaise Compaoré.

La présidentielle se tiendra en principe dans le dernier trimestre de 2020. Gilbert Noël Ouédraogo est le 3e candidat déclaré après ceux de Kadré Désiré Ouédraogo et du président sortant, Roch Marc Christian Kaboré. L’ancien Premier ministre sous la Transition, Yacouba Isaac Zida, au cours d’une interview la semaine dernière, n’avait pas exclu la possibilité d’être candidat.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé