Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

POLITIQUE

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, a présidé à l’Université Ouaga 1 Pr Joseph Ki-Zerbo, la cérémonie d’ouverture du colloque international sur le centenaire du Burkina Faso, placé sous le thème : « De la création de la Haute-Volta à la construction de l’Etat-nation burkinabè : leçons et défis ». 

Dans son discours d’ouverture du colloque, le ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation, et de la cohésion nationale, Siméon Sawadogo, a noté que la commémoration du centenaire de la création du Burkina Faso est organisée pour rappeler notre mémoire collective, la confronter et exalter la cohésion socale.

Selon le professeur Magloire Somé, président de la commission colloque et conférence, des communications sont prévues autour quatre principaux axes. Le premier axe va porter sur l’évolution de la politique coloniale de la France de la fin du XIXe siècle à 1919, le deuxième sur la gouvernance administrative de la France en Haute-Volta de 1919 à 1932. Le troisième axe va concerner l’exploitation économique et l’héritage colonial sur le plan social et la culture matérielle de 1919 à 1947. Enfin le quatrième axe portera sur l’émergence d’une élite africaine porteuse de modernité certes, mais promotrice de la culture africaine à travers la littérature et médiatrice dans la construction du savoir ethnologique dans l’entre deux guerres.

Le Pr Magloire Somé et le président de l’Université Ouaga1Pr Joseph Ki-Zerbo, le Pr Rabiou Cissé ont au cours de cette cérémonie, témoigné leur gratitude au président du Faso, pour son engagement dans la promotion du capital humain. Accepter de patronner cette cérémonie, est pour le Pr Somé, une preuve qu’il marque un intérêt particulier pour l’histoire, la culture et la promotion de la science. Et le Pr Rabiou Cissé de remercier le président du Faso, pour sa disponibilité et son engagement sans faille pour nos universités.

Ce colloque international qui va durer 72 heures, est animé par d’éminents professeurs venus de six pays à savoir, la Côte d’Ivoire, le Mali, la France, le Canada, les Etats unis d’Amérique et le Burkina Faso.

Direction de la communication de la présidence du Faso.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir