Aujourd'hui,
URGENT
Migrations: les migrations africaines vers l'Europe en recul depuis 3 ans selon l'OCDE
Burkina: 5 soldats tués dans une embuscade à Toéni dans la province du Sourou (Boucle du Mouhoun)
Tunisie: l’ancien président en exil Ben Ali est mort à 83 ans en Arabie Saoudite
Burkina: «Plus de 46 000 enfants non scolarisés ont été enregistrés au niveau des déplacés internes » (Stanislas Ouaro)
RDC: l'armée affirme avoir tué le chef de la rébellion rwandaise FDLR
Burkina: les télévisions privées débourseront 75 millions de FCFA par an pour la redevance TNT
Hadj 2019: 2 agences de voyage suspendues, 6 décès enregistrés dans la délégation burkinabè 
Justice: la procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé
Burkina: l’UPC «vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire»
Burkina: la marche non autorisée des syndicats et de la société civile dispersée par la police, une dizaine de blessés

Image d'illustration

POLITIQUE

Ceci est un communiqué de presse de l’Union pour le progrès et le Changement (UPC). Le parti d’opposition dénonce la politisation de la biennale du cinéma africain et accuse le parti au pouvoir d’avoir vouloir faire de la récupération politique.

Du 23 février au 02 mars 2019 se tenait la 26 ème édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO). Cette édition marquait en même temps le 50ème anniversaire du FESPACO. 

L’UPC félicite l’Etalon d’or de Yennega et les autres lauréats pour leurs distinctions. 

Le cinquantenaire devrait être une occasion de rassembler tous les fils et filles du pays, de converger toutes les énergies positives à une période où le pays a plus que jamais besoin d’unité. 

Au lieu de cela, le MPP s’est adonné à son sport favori qu’est la division. En effet, dès l’ouverture du FESPACO, certains discours signaient une entrée en campagne pour 2020. L’un des maîtres de cérémonie a d’ailleurs tenté à plusieurs reprises de transformer la fête en une soirée d’hommage au Président Roch KABORE. 

Non satisfait de cette propagande, le MPP a habillé ses militants aux couleurs du parti et les a convoyés à la cérémonie de clôture. Sur des T-shirts à l’effigie du candidat Roch Marc Christian KABORE était inscrit : « un Président à l’écoute de son peuple ».

L’UPC dénonce une récupération éhontée du FESPACO. Cette attitude démontre que le MPP est paniqué et s’accroche à tout pour interrompre sa noyade. Que se passerait-il si, lors des événements nationaux,  chaque parti politique habillait ses militants pour la propagande ? 

Par ces actes, le MPP ternit l’image du Burkina Faso et du FESPACO. Ces erreurs ne doivent plus se repéter.

Ouagadougou, le 04 mars 2019

Pour le Bureau politique national de l’UPC, 

Le 2ème Vice-Président chargé des affaires politiques

Adama SOSSO

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé