Aujourd'hui,
URGENT
Soum: le grand imam de la ville de Djibo a été enlevé ce mardi 11 août 2020 à la mi journée (infowakat.net). 
Sport: la jeunesse de Tampouy rend hommage au défunt journaliste Yannick Sankara à travers le tournoi "Génération consciente". 
Politique: la réception des dossiers de candidature à la présidentielle de 2020 au Burkina Faso fixée du 28 septembre au 3 octobre.
Burkina: un syndicat de journalistes dénonce des intimidations sur les travailleurs des médias publics. 
Culture: le Fonds de soutien du président du Faso aux acteurs culturels reçoit les dossiers de candidature à partir du 12 août 2020. 
Armée: 2250 nouveaux soldats présentés au drapeau le 7 août 2020, au camp militaire Ouezzin-Coulibaly de Bobo-Dioulasso.
Burkina: un rassemblement de soutien à Blaise Compaoré interdit à Ouagadougou. 
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a offert un dîner aux cinéastes de la 26e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) mercredi 27 février dans la soirée. Au cours de ce dîner, le chef de l’Etat a réaffirmé sa vision d'un 7e art, levier de développement pour les pays africains.

Face aux médias, Roch Marc Christian Kaboré a expliqué la nécessité de mettre des moyens à la disposition du 7e art pour lui permettre de jouer son rôle dans le développement et d'éveil des consciences des peuples africains. « Notre cinéma doit travailler à véhiculer un message de fraternité et d’unité africaine qui est un vœu cher à l’Afrique tout entière », a déclaré le président Kaboré.

Pour lui, cette rencontre est un message d’amitié, de fraternité et d’encouragement à tous les cinéastes et aux différents corps de métiers qui interviennent dans ce domaine. Il a encouragé les jurys qui sont à pied d’œuvre pour la désignation du lauréat de l’Etalon d’or ainsi que des différents prix spéciaux. Tout en saluant la mobilisation des acteurs du cinéma pour cette soirée, il leur a souhaité un bon festival.

Le représentant des cinéastes, Cheick Oumar Sissoko, président de la Fédération panafricaine des cinéastes (FEPACI) a salué les efforts des autorités burkinabè pour l’organisation de la 26e édition du FESPACO qui coïncide avec le cinquantenaire de la manifestation. 

Depuis 50 ans, a ajouté le cinéaste malien, les différents gouvernements qui se sont succédé au Burkina Faso ont su relever les défis de l’organisation des différentes éditions de cette manifestation culturelle. Il a souhaité que le président du Faso soit leur ambassadeur auprès de ses homologues africains pour que le cinéma occupe une place de choix dans les politiques publiques.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir