Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020
Etats-Unis: le progressiste Pete Buttigieg candidat à l'investiture démocrate
Libye: le HCR s’inquiète du sort des migrants pris dans les combats
Soudan: le ministre soudanais de la défense, Mohamed Ahmed Ibn Aouf, renonce à diriger le Conseil militaire qui dirigera la transition
Burkina: le gouvernement lance une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité
Burkina: plus d'une centaine d'individus interpellés au cours de l'opération Otapuanu

POLITIQUE

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a eu une séance de travail ce jeudi 31 janvier 2019, avec la Fédération des Associations islamiques du Burkina (FAIB), dirigée par Cheick Aboubacar Doukouré. Les échanges ont porté sur la situation sécuritaire et le vivre-ensemble.

« Nous avons dégagé ensemble la nécessité, que tous ensemble, nous puissions nous donner la main, pour trouver une solution (…) il est impérieux que toutes les communautés se donnent la main », a déclaré Cheick Sidi Mohamed Koné, porte-parole de la fédération, et Secrétaire exécutif national. Il a marqué la disponibilité de son organisation à accompagner, à tout moment, les spécialistes en matière de lutte contre le terrorisme, en termes d’information et de sensibilisation.

La FAIB a également évoqué le vivre-ensemble avec le président Kaboré. Cheick Sidi Mohamed Koné a appelé à communiquer et à préserver ce vivre-ensemble, qui constitue pour lui, le socle du Burkina Faso. « Nous avons vu la nécessité de multiplier nos actions de sensibilisation, pour ce vivre-ensemble que nous avons depuis nos ancêtres, et qui est un modèle pour la sous-région », a-t-il soutenu. 

La FAIB a profité de cette audience, pour présenter ses vœux de nouvel an au président du Faso Roch Marc Christian Kaboré. Elle a salué la disponibilité du chef de l’Etat à être à l’écoute de l’ensemble de la communauté.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé