Aujourd'hui,
URGENT
RDC: Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé nouveau Premier ministre
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Ouagadougou: un présumé pédophile entre les mains des gendarmes (Mairie arrondissement 3)
Mali: les enseignants reprennent le travail après cinq mois de grève
Burundi: au moins 9 morts dans l'effondrement d'une mine de coltan à Kabarore
Fasofoot: Rahimo FC sacré champion national 2018-2019, Usco et Ajeb relégués en D2 
Madagascar: 4 morts suite à une intoxication à la viande de tortue de mer
Bobo-Dioulasso: un prêtre assassiné, un autre blessé par leur ancien cuisinier (AIB)
Cybercriminalité: une opération policière internationale démantèle un réseau de cybercriminels ayant fait plus de 40 000 victimes dans le monde

photo: lefaso.net

POLITIQUE

Le Bureau politique national du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a tenu ce samedi 26 janvier 2019 à Ouagadougou, après l'élection du bureau le 18 novembre dernier, sa 63 ème session. Discipline, unité et mobilisation de fonds, était le message principal de cette session où il a été question d'amendements et d'adoption des directives du parti.

Aux regards des enjeux politiques de l'heure et de l'ambition de l'ex parti au pouvoir d'aller à la conquête du pouvoir en 2020, Eddie Komboïgo, le président, a rappelé aux militants les priorités qui doivent guider le militantisme de chacun. La recherche de l'unité et de la cohésion interne du parti en est la première. « Chacun doit s'interroger en son âme et conscience, à chaque fois qu'il pose un acte, de s'interroger, s'il contribue à renforcer ou à affaiblir le CDP. Unis, notre victoire est inévitable. Désunis, nous courrons vers la catastrophe» s'est-il adressé aux participants.

Selon toujours M. Komboïgo, l'appartenance à un parti induit des obligations financières pour chacun des militants sans exception d'où, des initiatives particulières seront soumises aux militants dans les meilleurs délais afin de mobiliser les ressources indispensables au fonctionnement du parti. Le président du parti a annoncé également des sorties de terrain dans les 45 provinces du pays pour s'assurer de la fidélité de ses militants et sympathisants. Et pour ce faire, il sera lui-même le chef de délégation. « Je conduirai moi-même des délégations de la direction politique à l'intérieur du pays. Ceci, en ma qualité du président du parti » rassure t-il.

Pour le parachèvement dans l'unité et le consensus de toutes les structures du parti, Eddie Komboïgo a invité les uns et les autres à s'en tenir aux directives officielles émanant de la direction politique.

Au regard du bilan engrangé par le parti en huit mois, à en croire M.Komboigo, la renaissance du CDP est une réalité. A cet effet, il a rappelé aux militants que la force d'un parti repose sur sa cohésion interne, la discipline et le respect des statuts. « Nous veillerons à ce que chacun joue son rôle dans un esprit démocratique sans pour autant remettre en cause les fondements de notre parti » a t-il conclu.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé