Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

Photo: Secrétariat général du gouvernement

POLITIQUE

Le nouveau ministre d’Etat, ministre de la Défense nationale et des anciens combattants, Moumina Chériff Sy a été installé ce vendredi 25 janvier 2019 dans ses fonctions. Selon cette dépêche de l’Agence d’information du Burkina (AIB), il a indiqué que l’armée burkinabè a des « ressources humaines de qualité » pour «gagner la confiance des populations», mises en mal par la multiplication des attaques terroristes.

«Le plus grand défi, c’est de gagner la confiance de nos populations. Je pense que nous sommes dans une institution où ce défi est facile à relever parce que dans cette institution, le sens de l’honneur est affiché, le sens de la patrie est très élevé. Cette institution regorge de ressources humaines de qualité pour relever tous les défis qui s’imposent à elle», a affirmé Moumina Chériff Sy.

Le nouveau ministre en charge de la Défense qui s’exprimait vendredi lors de  son installation, a promis «de continuer toujours à relever le plus grand défi qui est le nôtre, c’est-à-dire notre engagement, notre capacité à rassurer les populations que l’Etat est à même de garantir leur sécurité».

Le Burkina Faso est confronté depuis avril 2015 à la multiplication des attaques terroristes qui ont fait au moins 300 victimes, parmi les FDS et les civils.

M. Sy précédemment Haut représentant du président du Faso a été nommé hier jeudi, en remplacement de Jean Claude Bouda dans le nouveau gouvernement du Premier ministre Christophe Dabiré (32 membres).

AIB

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir