Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 
Burkina: les agents des péages annoncent une grève du 27 février au 1er mars 2020. 
Burkina: plus d’un milliard de dollars, c’est le montant que la Banque mondiale entend apporter pour soutenir les efforts de développement.
Burkina: la Banque mondiale accorde une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars pour faire face au défi sécuritaire.   

Chériff Sy, nouveau ministre de la Défense nationale et Simon Compaoré

POLITIQUE

Le tout premier gouvernement de Christophe Dabiré a été dévoilé ce jeudi 24 janvier 2019. Composé de 32 membres, le nouveau gouvernement enregistre 9 départs et 8 entrants. Parmi les grands départs, il y a ceux de Rosine Sori/Coulibaly et de Simon Compaoré. Parmi les entrants, il y a les entrées remarquables de Chériff Sy comme ministre d'Etat en charge de la Défense nationale et de Ousséni Compaoré à la Sécurité. Voici le récapitulatif des entrants et des sortants.

 9 Départs dont deux secrétaires d’Etat

-Rosine Sori/Coulibaly (Ministre de l’Economie)

-Jean Claude Bouda (Ministre de la Défense nationale)

-Nicolas Méda (Ministre de la santé)

-Smaïla Ouédraogo (Ministre de la Jeunesse)

-Jacob Ouédraogo (Ministre de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques)

-Simon Compaoré (Ministre d’Etat près de la présidence du Faso)

-Clément Sawadogo (Ministre de la sécurité)

-Yvette Dembélé (secrétaire d’Etat en charge des affaires sociales, des personnes vivant avec un handicap et de la lutte contre l’exclusion)

-Alfred Gouba (secrétaire d’Etat en charge de la décentralisation)

8 Entrants dont un ministre délégué

-Ministre d’État, Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants : Monsieur Moumina Chériff SY

- Ministre de la Sécurité : Monsieur Ousséni COMPAORÉ

-Ministre de la Jeunesse et de la Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes : Salifo TIEMTORÉ

-Ministre des Droits humains et de la Promotion civique : Madame Maminata OUATTARA née OUATTARA

-Ministre de la Santé : Madame Léonie Claudine LOUGUE née SORGHO

-Ministre de l’Économie, des Finances et du Développement : Monsieur Lassané KABORÉ

-Ministre de l’Agriculture et des Aménagements  Hydro-agricoles : Monsieur Salif OUEDRAOGO

-Ministre délégué auprès du Ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale, chargé de la Décentralisation et de la Cohésion sociale : Madame Madiara SAGNON née TOU

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé