Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 
Burkina: les agents des péages annoncent une grève du 27 février au 1er mars 2020. 
Burkina: plus d’un milliard de dollars, c’est le montant que la Banque mondiale entend apporter pour soutenir les efforts de développement.
Burkina: la Banque mondiale accorde une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars pour faire face au défi sécuritaire.   

POLITIQUE

Dans cette déclaration, le Mouvement du peuple pour le Progrès (MPP) apporte son soutien au nouveau Premier ministre, Christophe Dabiré. Le parti au pouvoir, l’invite surtout à continuer et à finaliser « le programme quinquennal du président du Faso engagé par son prédécesseur en lui insufflant une nouvelle dynamique ». 

Le Mouvement du peuple pour le Progrès (MPP) se réjouit de la nomination de Monsieur Christophe Joseph Marie Dabiré par Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, en qualité de Premier Ministre, chargé de la formation d’un nouveau gouvernement. Notre Parti lui adresse ses chaleureuses et sincères félicitations ainsi que ses vœux ardents de réussite dans l’accomplissement de sa mission. Nous saluons la clairvoyance et l’esprit de sagesse qui ont guidé le

 Président du  Faso ; nous nous félicitons du choix porté sur un homme compétent, dynamique, expérimenté et dont l’intégrité, le savoir et le savoir-faire ne font l’ombre d’aucun doute.  Le nouveau Premier Ministre est en effet un grand commis de l’Etat, pétri d’expériences et bien averti des questions aussi bien étatiques que politiques. La direction politique nationale du parti tient à le rassurer de son soutien total et de son franc accompagnement dans cette lourde mission. Car sa réussite est également  celle du MPP. Convaincu de l’esprit sacrificiel et d’abnégation qui anime le nouveau premier ministre, le MPP ne doute pas un instant de l’aboutissement sa mission. Notre parti invite, à cet effet, le nouveau premier ministre à  prendre, sans tarder, à bras-le-corps les attentes de nos concitoyens en faisant du dialogue social et de l’écoute du peuple, ses priorités. Les chantiers du développement sont vastes, les défis énormes ; mais à cœur vaillant, rien  d’impossible.

Le Premier Ministre a été nommé dans un contexte difficile marqué par la prégnance de l’insécurité et la persistance des revendications sociales. Cependant, nous sommes convaincus que le nouveau locataire du premier ministère saura user de ses qualités et de son dynamisme pour obtenir des résultats probants à la hauteur de la confiance placée en lui par le Chef de  l’Etat.  Au regard du contexte particulier de notre pays, le MPP souhaite que l’ensemble des Burkinabè, taisent leurs divergences politiques, idéologiques et fassent bloc autour du nouveau Premier Ministre, car aujourd’hui plus  que jamais, nous avons besoin d’unité et de solidarité pour vaincre l’ennemi commun qu’est le terrorisme. Les grands hommes marquent leur temps et se distinguent dans les  moments difficiles.  C’est au  regard de sa riche expérience et de l’amour qu’il voue, sans bornes, pour son pays, que M. DABIRE a répondu favorablement à la  sollicitation du président du  Faso à un moment où les attentes légitimes et pressantes des Burkinabè vont crescendo et tous azimuts.   Le MPP  invite Monsieur DABIRE à la continuation et à la  finalisation du programme quinquennal du président du Faso engagé par son prédécesseur en lui insufflant une nouvelle dynamique afin que les retombés dudit programme soient équitablement bénéfiques à nos populations des villes et des campagnes.

Le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) ne saurait terminer ce message sans exprimer toute sa reconnaissance et sa gratitude au premier ministre sortant, M. Paul Kaba THIEBA qui, trois ans durant, a abattu un travail titanesque auprès du Président du Faso. Le MPP lui doit une fière chandelle pour son dévouement, son patriotisme ainsi que sa loyauté à servir son pays. Nous lui souhaitons bon vent dans la suite de sa carrière et restons convaincus qu’à quelque niveau que ce soit, il pourra toujours apporter son expertise et son expérience à son pays.  Enfin, le MPP réitère son indéfectible soutien et son entière disponibilité à Monsieur Christophe Marie Joseph DABIRE, nouveau premier ministre du Burkina Faso, et lui souhaite plein succès dans ses lourdes et nobles responsabilités au profit des populations du Burkina Faso.

 Ouagadougou, le 22 janvier 2018

Le président par intérim du parti

Simon COMPAORE

Grand Officier de l’Ordre National

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé