Aujourd'hui,
URGENT
RDC: Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé nouveau Premier ministre
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Ouagadougou: un présumé pédophile entre les mains des gendarmes (Mairie arrondissement 3)
Mali: les enseignants reprennent le travail après cinq mois de grève
Burundi: au moins 9 morts dans l'effondrement d'une mine de coltan à Kabarore
Fasofoot: Rahimo FC sacré champion national 2018-2019, Usco et Ajeb relégués en D2 
Madagascar: 4 morts suite à une intoxication à la viande de tortue de mer
Bobo-Dioulasso: un prêtre assassiné, un autre blessé par leur ancien cuisinier (AIB)
Cybercriminalité: une opération policière internationale démantèle un réseau de cybercriminels ayant fait plus de 40 000 victimes dans le monde

POLITIQUE

Le président Roch Marc Christian Kaboré a reçu ce vendredi en audience le Représentant spécial de l’Union Européenne pour le Sahel. Angel Losada a analysé avec le chef de l’Etat la question sécuritaire dans l’espace sahélien, et échangé sur la très prochaine présidence du G5 Sahel qui sera assurée par le Burkina.

Selon le Représentant spécial de l’Union Européenne pour le Sahel, Angel Losada, le Burkina Faso est prêt à présider le G5 Sahel. Déjà sur proposition du président Roch Marc Christian Kaboré, une rencontre des ministres en charge des affaires étrangères du G5 Sahel et de l’Union Européenne se tiendra le 18 mars prochain à Bruxelles avec pour objectif de faire le point sur la situation. « Ce qui démontre le leadership du président Kaboré et sa volonté de bien mettre en œuvre tout ce qui a été fait dans les deux secteurs fondamentaux que sont la sécurité et le développement. » a déclaré Angel Losada. Il s’agit notamment de la poursuite des actions de la force conjointe dans le domaine sécuritaire et la mise en œuvre des décisions de Nouakchott. 

Angel Losada a également abordé la situation sécuritaire avec le chef de l’Etat. Une situation préoccupante pour le Représentant spécial de l’Union Européenne pour le Sahel, qui affirme que « la préoccupation est partagé par le président Roch Marc Christian Kaboré qui a établi que la situation de droit va prévaloir parce que nous sommes dans un Etat de droit ». L’Union Européenne a déjà injecté 100 millions d’euros pour le financement du G5 Sahel, et entend poursuivre son appui dans les domaines de la politique, de l’économie et de la sécurité.

Direction de la communication de la Présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé