Aujourd'hui,
URGENT
Barsalogho: 15 personnes tuées dans la soirée du samedi 22 juin 2019 par des hommes armés non identifiés (ministère de la Défense). 
USA: une condamnation à mort annulée après 6 procès pour «biais racial» (RFI)
Burkina: le Code pénal révisé adopté malgré l’opposition des médias et des organisations de droits humains   
Burkina: 110 508 candidats à la conquête du BAC premier diplôme universitaire
Turquie: les militaires «meneurs» du putsch raté condamnés à la prison à vie
CDP: le député Yahya Zoungrana et d’autres militants «exigent» la démission d’Eddie Komboigo
Burkina: les médias dénoncent le caractère liberticide de certains articles du futur Code pénal
Immigration: record de 71 millions de déplacés et de réfugiés dans le monde en 2018
France: l’ex-président Nicolas Sarkozy sera jugé pour corruption dans l'affaires des «écoutes»
Burkina: 17 civils tués dans une attaque terroriste à Béléhédé dans le département de Tongomayel (Province du Soum)

Photo: AIB

POLITIQUE

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir) a installé samedi 5 janvier 2019 son Haut conseil, avec pour «urgente mission de reconstruire la base».

Selon cette dépêche de l'AIB, il Composé de trois membres, il comprend comme coordonnateur, Mélégué Maurice Traoré (ex président du parlement) avec pour adjoint Jean De Dieu Somda (ex  ministre) et   Sali Somé comme rapporteur. «Le sentier le plus urgent est de reconstruire  le parti à la base», a dit le coordonnateur Mélégué Traoré. Selon lui, l’organisation du CDP réside dans son dynamisme social et politique.

Pour le président du CDP, le Haut conseil est un organe consultatif qui permet de conseiller le bureau exécutif national. M.Komboigo a affirmé que le Haut conseil peut s’auto saisir sur des questions d’ordre national ou concernant le parti. D’après lui, le Haut conseil peut faire un rapport  au président du collectif national qui en discute avec le Bureau exécutif national pour une prise de décisions idoines. En rapport avec la montée du terrorisme, Mélégué Traoré a  souligné  que l’erreur du Burkina Faso est de sous-estimer le phénomène. «Le Burkina ne peut pas éradiquer le terrorisme, mais le pays peut y faire face» a-t-il laissé entendre.

Le CDP a perdu le pouvoir en octobre 2014, au cours des journées insurrectionnelles qui ont mis fin aux 27 ans de gestion du président Blaise Compaoré. Le parti a plusieurs fois clamé son assurance de remporter la présidentielle de 2020.

Agence d’information du Burkina

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé