Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le Front patriotique pour le renouveau (FPR), parti d'opposition, du Dr Aristide Ouédraogo suspendu pour 3 mois
RDC: la France annonce 65 millions d'euros d'aides au pays
Football: les Étalons du Burkina font match nul (0-0) face à l'Ouganda au titre de la 1re journée des éliminatoires de la Can 2021
Coopération: l’Algérie prête à mettre son expérience à la disposition du Burkina dans la lutte contre le terrorisme
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré interpellé par la police 
Economie: la Chine veut apporter plus d'opportunités à la croissance économique mondiale
Education: le Burkina veut rendre effective l’obligation de la scolarisation des enfants de 06 à 16 ans d’ici à 2030
Burkina: hausse du taux brut de scolarisation au primaire passant de 33,8% en 1994 à 88,5% en 2017 (Officiel)
Burkina: trois assaillants abattus à Foutouri dans l'Est du pays suite à une «vigoureuse riposte» des soldats (Armée)
Brésil: l'ex-président brésilien Lula est sorti de prison après plus d'un an et demi d'incarcération

Photo:Infowakat

POLITIQUE

En début janvier 2019, le ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants Jean Claude Bouda s’est rendu dans les régions de l’Est et Centre-est (Fada N’gourma et Tenkodogo). Objectif de cette tournée: remonter le moral  du front est de la troupe.

Le ministre Jean Claude Bouda  au cours de sa tournée a  livré un message aux hommes engagés sur le front Est dans la lutte contre le terrorisme. « Nous sommes convaincus  que la victoire est certaine.  Vous appartenez à cette génération qui mettra fin au terrorisme au Burkina Faso et l’histoire va l’écrire ».

Afin de permettre une efficacité  sur le terrain, d’apporter des résultats et pour faciliter le travail des forces de défense et de sécurité, des mesures ont été prises avec l’instauration d’état d’urgence dans certaines localités en proie au terrorisme. 14 provinces sont concernées par l’Etat d’urgence dont la totalité des cinq provinces (Gnagna, Gourma, Tapoa, Komondjari, Kompienga) de l’Est et d’une province (Koulpelgo) de la Région du Centre-est.

Le ministre de la défense  a à cette occasion mis en garde ceux qui divulguent des informations compromettantes sur les opérations militaires : « Ces personnes subiront les rigueurs de la loi si nous les prenons ».

Source: RTB

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé