Aujourd'hui,
URGENT
Soum: le grand imam de la ville de Djibo a été enlevé ce mardi 11 août 2020 à la mi journée (infowakat.net). 
Sport: la jeunesse de Tampouy rend hommage au défunt journaliste Yannick Sankara à travers le tournoi "Génération consciente". 
Politique: la réception des dossiers de candidature à la présidentielle de 2020 au Burkina Faso fixée du 28 septembre au 3 octobre.
Burkina: un syndicat de journalistes dénonce des intimidations sur les travailleurs des médias publics. 
Culture: le Fonds de soutien du président du Faso aux acteurs culturels reçoit les dossiers de candidature à partir du 12 août 2020. 
Armée: 2250 nouveaux soldats présentés au drapeau le 7 août 2020, au camp militaire Ouezzin-Coulibaly de Bobo-Dioulasso.
Burkina: un rassemblement de soutien à Blaise Compaoré interdit à Ouagadougou. 
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   

POLITIQUE

Après la première session d’août 2018, le deuxième Conseil d’administration du secteur ministériel (Casem)  de la Communication et des Relations avec le parlement  s’est tenu ce jeudi 27 décembre 2018 à Ouagadougou sous le thème : «Évaluation de la mise en œuvre des actions du ministère de la Communication et des Relations avec le parlement : défis et perspectives».

Ce Casem est une évaluation du rapport de performance et de gestion du département et un bilan des difficultés rencontrées par les structures centrales déconcentrées et rattachées. Les réflexions au cours de cette rencontre se sont  axées  autour de l’évaluation des actions du ministère de la Communication  au titre de l’année 2018 et surtout sur le thème retenu. Cette session donne donc  l’opportunité au dit ministère  de faire une revue globale de sa politique en termes d’acquis et d’insuffisances en vue de mieux planifier l’année 2019.

«Nous sommes dans un enjeu de transparence donc ensemble nous allons évaluer les performances et les découvrir ensemble. Il est vrai que certaines actions ont été menées parfois avec des résultats qui peuvent être parfaits mais je crois que  le plus important, c’est que nous avons cette année une dynamique d’ensemble qui est relativement positive. J’ai foi que par rapport à l’année dernière, cette année a été nettement meilleure en terme d’atteinte des objectifs», a fait savoir le ministre Remis Fulgance Dandjinou.

Selon le ministre, même si les questions de revues budgétaires peuvent avoir pénalisé, dans l’ensemble tout ce qui était du ressort du ministère a  quasiment été  exécuté  à la date d’aujourd’hui. «Il reste quelques petites difficultés avec la mise en œuvre des directions régionales. Nous avions aussi de grands objectifs comme  essentiellement la mise en œuvre de la Télévision numérique terrestre et cela a été  actée», a indiqué M. Dandjinou.

Comme défis majeurs pour l’année 2019, le ministre a fait mention  de l’amélioration des relations avec le parlement. «C’est un aspect dont nous ne  parlons  pas souvent mais c’est un aspect important de la mission du département sur lequel nous allons travailler afin d’accentuer ces éléments».

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir