Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

POLITIQUE

Le Président du Faso a reçu les rapports des années 2015, 2016 et 2017 du Médiateur Faso, Séré/Sérémé ce lundi 24 décembre en milieu de matinée. 

Selon Madame Saran Séré/Sérémé, nommée en octobre 2017, face à la presse, son institution a instruit 579 dossiers provenant de plus de 5 000 personnes. 104 dossiers ont fait l’objet de recommandations dont 76 ont connu un dénouement heureux contre 28 qui n’ont pas abouti. D’autres sont à l’étude ou en instance de décision auprès de partenaires tant du secteur public que du privé. 

Les différents dossiers portent essentiellement sur des problèmes de salaire, de carrière, d’indemnités, de justice ou de conflits entre populations, comme dans la Boucle du Mouhoun.

Le Médiateur du Faso s’est autosaisi de certains dossiers, comme dans la crise qui opposait les syndicats des pharmaciens du Burkina à leur ministère de tutelle. Le Médiateur du Faso a également pris part à des rencontres sous-régionales et internationales, et procédé à une réorganisation de l’institution.

Madame Saran Séré/Sérémé a rapporté que des activités de proximité ont aussi été menées en 2017, afin de rapprocher l’institution des populations, pour une meilleure appropriation et recours par celles-ci. 

Pour elle, les Burkinabè doivent œuvrer à renforcer les pouvoirs des institutions de la République pour une consolidation de l’Etat de droit.

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

*Le titre est de la Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir