Aujourd'hui,
URGENT
Religion: la célébration du Maouloud est prévue dans la nuit du jeudi 30 novembre au vendredi 1er décembre 2017 (FAIB).
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro intègre la nouvelle direction du RDR comme vice président chargé de la région du Tchologo
Zimbabwe: Robert Mugabé démissionne du pouvoir
Zimbabwe: Le Parlement a débuté la procédure de destitution de Robert Mugabe
Nigéria: au moins 50 personnes ont été tuées dans un attentat-suicide à Mubi dans le nord-est du pays
esclavage de migrant: la Libye exprime "son refus catégorique et condamne fermement ce genre de pratique inhumain" 
Burkina Faso: Ousmane Guiro (ex Dg des Douanes) convoque l’Etat burkinabè devant la Cour de justice de la Cédéao (AIB)  
Situation en Libye: le Burkina a décidé du rappel de son ambassadeur pour consultation (Alpha Barry, ministre des Affaires étrangères) 
Province du Lorum: Des individus non identifiés ont attaqué ce lundi, une équipe de patrouille du district de police de Banh (AIB)
Kenya: la Cour suprême valide la réélection d'Uhuru Kenyatta

POLITIQUE

Le Premier ministre burkinabè, Paul Kaba Thiéba, a reçu en audience le président du patronat de la République du Bénin, Sébastien G. Ajavon, dans l’après-midi du lundi 9 janvier 2017. C’était pour une visite de courtoisie et en même temps, pour redynamiser le partenariat public-privé entre le Burkina Faso et le Bénin.


A sa sortie d’audience, M. Ajavon a confié à la presse qu’il est venu faire avancer la coopération sud-sud. «Nous pensons développer ce partenariat sud-sud », confie-t-il, ajoutant que ce partenariat portera sur plusieurs secteurs dont l’énergie, l’agriculture…

A la question de savoir si ce partenariat sud-sud sera la solution au déficit énergétique que connait la sous-région, il a précisé que la solution doit d’abord passer par les Etats. Et, pour ce faire, « il faudrait que les Etats essaient d’être autonomes. Mais on n’a pas besoin d’aller loin pour pouvoir résoudre ces problèmes. Nous avons des partenariats qui pourront permettre à nos Etats d’être autonomes en énergie, nous venons de discuter de cela car sans énergie, il n’y a pas de développement».

Pour lui, étant donné que les deux pays sont voisins, ils sont tenus de voir ensemble les potentialités de chaque pays: «Nous sommes des frères inséparables donc nous sommes tenus de voir quelles sont les potentialités de chaque pays et profiter mettre ce partenariat et concevoir les choses de manière à ce que nous ne voyons pas trop loin ce que nous pouvons avoir à côté».

Ylkohanno Somé

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir