Aujourd'hui,
URGENT
Cannes: la Palme d’or pour le «Parasite» de Bong Joon-ho, prodige sud-coréen
Justice: Maiza sérémé cède sa place à Harouna Yoda au TGI de Ouagadougou
France: explosion dans une rue piétonne à Lyon, six blessés, la piste du colis piégé privilégiée (parquet)
Chine-Burkina: «L’exportation des produits burkinabè vers  le marché chinois a augmenté de 300%» 
Royaume-Uni: la Première ministre Theresa May a annoncé ce vendredi 24 mai qu'elle quitterait ses fonctions le 7 juin prochain
Burkina: la société civile demande aux communes minières de suspendre toute collaboration avec les sociétés minières
Burkina: une performance globale de 63,3% enregistrée par les structures du Premier ministère en 2018
RCA: 34 personnes tuées dans des attaques du groupe armé 3R
Education: les syndicats de l’éducation lèvent leur mot d’ordre de boycott 
Justice: les greffiers burkinabè suspendent leur «mouvement d’humeur» enclenché depuis près d'un mois

POLITIQUE

La Grande Chancellerie des Ordres Burkinabè et la présidence du Faso ont organisé ce matin une séance de répétition à l’intention des futurs récipiendaires de la décoration nationale du 7 décembre prochain. 

Ce sont au total 822 personnes qui verront leurs mérites seront reconnus par l’Etat, dont 395 dans l’ordre national et 427 dans l’ordre du mérite.

Pour le Directeur de cabinet de la présidence du Faso, Seydou Zagré, cette répétition vise à travailler pour plus d’ordre et de discipline. 

«Compte tenu du nombre de personnes dont la Nation a décidé de reconnaitre les mérites cette année, il est nécessaire de faire en sorte que chaque futur récipiendaire connaisse sa place le jour de la cérémonie et que tout soit fin prêt pour l’évènement », a indiqué le directeur de cabinet.

Au-delà de la cérémonie de ce matin, c’est l’importance de la reconnaissance de l’Etat pour les mérites de ses fils et filles dans le cadre du service rendu aussi bien au profit de l’Etat et que du secteur privé, qui est à saluer. 

La cérémonie nationale de décoration est un rendez-vous annuel présidé par le chef de l’Etat, Grand maître des Ordres burkinabè.

Direction de la communication de la présidence du Faso

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé