Aujourd'hui,
URGENT
Politique: le groupe parlementaire dissident de l'UPC a changé de dénomination et s'appelle désormais Groupe parlementaire RD (UPC)
France: Chérif Chekatt, l'auteur de l'attentat contre le marché de Noël à Strasbourg qui a fait 3 morts, a été abattu par la police
Royaume-Uni: le Parlement votera sur le Brexit entre le 7 et le 21 janvier 2019
RDC: incendie dans un entrepôt de la Commission électorale à Kinshasa à 10 jours de la présidentielle, d'importants dégâts matériels
Mali: arrestation de Burkinabè soupçonnés de préparer des attentats à Ouaga, Bamako et Abidjan pendant les fêtes de fin d'année
Burkina: le flambeau du 11-décembre a été transmis à Tenkodogo, ville hôte de la célébration de l'indépendance en 2019
Centrafrique: arrestation en France de Patrice-Edouard Ngaïssona, ex-chef anti-balaka en RCA
11-décembre:  «Rien et absolument rien ne doit remettre en cause notre vouloir vivre-ensemble» (Roch Kaboré)
Migration: le pacte de l’ONU sur les migrations adopté à Marrakech
11-Décembre: "L'occasion de rendre hommage à notre peuple travailleur et de saluer la mémoire des bâtisseurs de notre nation." (Roch Kaboré)

POLITIQUE

Alors qu’une rencontre d’informations avait été convoquée dans l’après-midi de ce mardi 20 novembre 2018 au siège du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), section Houet, cette rencontre a été perturbée par des militants contestataires du nouveau bureau provincial du parti. Le pire a été évité de justesse, tant les deux camps qui composent désormais la section provinciale du parti au pouvoir étaient chacun déterminé à en découdre avec l’autre.

A la tête de la contestation, le député Rasmané Ouédraogo. Ses partisans et lui ne reconnaissent pas le nouveau bureau de la section provincial du Houet du MPP dirigé par Dr Olivier Sanou. «C’est un bureau qui voulait faire un passage en force ce jour. En tant que secrétaire général adjoint de la section provinciale, chargé de  l’organisation, je n’ai même pas été impliqué dans l’organisation de cette assemblée générale. C’est pour cela que, quand ils nous ont invités à nous asseoir en tant que BPN et député,  j’ai rejeté l’offre», explique le député. 

L’élu attend que la direction du parti prenne ses responsabilités: «Nous attendons que la direction du parti prenne ses responsabilités… Depuis longtemps, on est en train de parler. La  direction avait d’ailleurs demandé de surseoir à toute activité politique. Cela n’a pas été entendu».

Néanmoins, Olivier Sanou et son équipe effectuent des sorties dans les départements environnants, pour la mise en place des structures de base. Dans la ville de Bobo, la clôture des dépôts de candidature pour les bureaux d’arrondissement et de secteur est annoncée pour le 24 novembre prochain. 

Il faut aussi rappeler que le samedi 17 novembre dernier, il s’est tenue une assemblée générale de la jeunesse du MPP Houet. La mobilisation était forte, avec la présence du secrétaire national à la jeunesse du parti, Dr Bachir Ouédraogo en personne. Sauf que là également, Rasmané Ouédraogo et son groupe avaient boycotté la rencontre.

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

La hausse de 75 FCFA du prix du litre d’essence et de gasoil au Burkina Faso est-elle, selon vous, justifiée?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé