Aujourd'hui,
URGENT
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro lance un «comité politique» après sa démission de l'Assemblée nationale
Etats-Unis: Donald Trump décrète l'«urgence nationale» pour construire son mur
Burkina: environ 55 milliards de FCFA à mobiliser pour la mise en oeuvre du plan d’urgence 2019
Djibo: 2 militaires tués et 6 autres blessés dans l’explosion d’un corps piégé
Burkina: l'Assemblée nationale va financer la construction du siège du CFOP (Alassane Bala Sakandé)
Aéronautique: Airbus annonce la fin de la production de son géant des airs, l'A380
Football: Salitas FC et l'Etoile sportive du Sahel font un nul (0-0) à l'issue de la 2e journée de la Coupe de la Confédération 
Kenya: un léopard noir d'Afrique a été pris en photo, une première depuis un siècle
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré va présenter sa déclaration de politique générale le lundi 18 février devant les députés
CAN U20: le Sénégal vainqueur de l'Afrique du sud (1 à 0) jouera la finale contre le Mali qui a éliminé le Nigéria

POLITIQUE

Alors qu’une rencontre d’informations avait été convoquée dans l’après-midi de ce mardi 20 novembre 2018 au siège du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), section Houet, cette rencontre a été perturbée par des militants contestataires du nouveau bureau provincial du parti. Le pire a été évité de justesse, tant les deux camps qui composent désormais la section provinciale du parti au pouvoir étaient chacun déterminé à en découdre avec l’autre.

A la tête de la contestation, le député Rasmané Ouédraogo. Ses partisans et lui ne reconnaissent pas le nouveau bureau de la section provincial du Houet du MPP dirigé par Dr Olivier Sanou. «C’est un bureau qui voulait faire un passage en force ce jour. En tant que secrétaire général adjoint de la section provinciale, chargé de  l’organisation, je n’ai même pas été impliqué dans l’organisation de cette assemblée générale. C’est pour cela que, quand ils nous ont invités à nous asseoir en tant que BPN et député,  j’ai rejeté l’offre», explique le député. 

L’élu attend que la direction du parti prenne ses responsabilités: «Nous attendons que la direction du parti prenne ses responsabilités… Depuis longtemps, on est en train de parler. La  direction avait d’ailleurs demandé de surseoir à toute activité politique. Cela n’a pas été entendu».

Néanmoins, Olivier Sanou et son équipe effectuent des sorties dans les départements environnants, pour la mise en place des structures de base. Dans la ville de Bobo, la clôture des dépôts de candidature pour les bureaux d’arrondissement et de secteur est annoncée pour le 24 novembre prochain. 

Il faut aussi rappeler que le samedi 17 novembre dernier, il s’est tenue une assemblée générale de la jeunesse du MPP Houet. La mobilisation était forte, avec la présence du secrétaire national à la jeunesse du parti, Dr Bachir Ouédraogo en personne. Sauf que là également, Rasmané Ouédraogo et son groupe avaient boycotté la rencontre.

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé