Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: Le Burkinabè Bachirou Nikiéma remporte le grand prix de la ville d'Abidjan
Cédéao: Mise en place d'un plan quinquennal de lutte contre le terrorisme d'un montant de près 596 milliards de FCFA
Cyclisme: le Burkinabè Paul Daumont remporte le tour cycliste international de Côte d'Ivoire
Cameroun: le président Paul Biya convoque "un grand dialogue national" sur la crise au Cameroun anglophone
RDC: déraillement meurtrier d’un train dans le Tanganyika, plus de 50 morts
Burkina: des organisations syndicales se démarquent de la journée nationale de protestation initiée par l'Unité d'action populaire
Burkina:  l’UPC invite le gouvernement «à reprendre sans délai les négociations avec les syndicats de la santé»
Cameroun: deux ans de prison pour Mamadou Mota, le numéro deux du MRC
Etats-Unis: Donald Trump annonce la démission de son conseiller à la sécurité John Bolton pour plusieurs désaccords
Sécurité: signature d’un protocole d’accord entre le ministère de la sécurité burkinabè et Interpol

POLITIQUE

Le ministère de la Femme, de la Solidarité nationale et de la famille a animé un point de presse ce vendredi 16 novembre 2018 à Ouagadougou. Au cours de cette rencontre, présidée  par la ministre Laurence Ilboudo,  les échanges ont porté essentiellement sur le processus de sélection des pagnes tissés et imprimés pour la commémoration de l’édition 2019 de la journée internationale de la femme.

Dans le but d’apporter sa contribution pour une meilleure organisation de la journée internationale de la femme dont l’intérêt pour les femmes n’est plus à démontrer, la ministre de la femme Laurence Ilboudo dit avoir entrepris  des initiatives. Parmi ces initiatives, elle a cité l’organisation nationale pour le choix du pagne tissé en lieu et place de la fédération nationale des tisseuses du Burkina Faso et un appel à candidature pour la désignation d’une structure unique expérimentée pour la fabrication et la vente des pagnes imprimés. 

A l’en croire, cette démarche a été suscitée par un constat : l’existence  d’un important désordre dans la production des différents pagnes notamment ceux imprimés. C’est donc dans la dynamique de corriger cet état de fait et d’offrir des produits qui répondent aux aspirations des populations que son « département a mis en place un processus en vue de sélectionner un motif unique national aussi bien du pagne imprimé que de celui tissé » a expliqué la ministre.

Suite à l’appel à candidature ouvert pour la conception, la fabrication et la vente de pagnes imprimés, une commission mise en place a procédé au dépouillement des différentes offres. Le pagne ainsi retenu porte le thème ainsi que le nouveau logo du département qui a fait l’objet d’enregistrement auprès de l’Organisation africaine de la Propriété intellectuelle(OAPI).  Quant au pagne tissé, un communiqué d’ouverture de la compétition a été publié sur les chaines de radios dans les 45 provinces du pays suite à des rencontres entre le ministère et la Fédération nationale des tisseuses du Burkina Faso pour la sélection d’un motif unique.

C’est au terme de ce processus que les résultats ont été obtenus. Pour le pagne tissé, le motif proposé par Natholia Nikièma de l’UAP-Godé, de la région du centre, a été retenu pour son originalité. Elle recevra avec sa structure comme encouragement un prix en numéraire d’une valeur de 2 millions de F CFA. 

Pour le pagne imprimé et conformément aux résultats des travaux de la commission, c’est la société Karatex qui a été retenue pour la conception, la fabrication et la vente. Les couleurs verte, bleue, orange et violette colorieront le pagne imprimé dont les 3 pagnes coûteront 6000 F CFA soit 2000F /pagne. Les femmes pourront acquérir le pagne tissé à 5 000 F CFA le pagne sans le logo.  La ministre Laurence Ilboudo a précisé que le pagne officiel demeure celui tissé tout en avertissant que toute personne physique ou morale qui serait tenté d’utiliser le nouveau logo sans l’accord explicite du ministère s’expose des sanctions.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé