Aujourd'hui,
URGENT
Kenya: après l'invalidation des élections des juges "attaqués et menacés" selon David Maraga président de la cour suprême.
Parlement: Alassane Sakandé chez le Mogho Naaba pour «recueillir ses conseils et demander des bénédictions pour le succès de sa mission».
Burkina: «Tourisme interne: enjeux et défis», c’est le thème du 12e SITHO qui se tient du 28 septembre au 1er octobre.
Côte d’Ivoire: 15 ans après la rébellion, Soro dit ne ressentir aucune honte à demander pardon.
ONU: une cinquantaine de pays signent un traité interdisant symboliquement l’arme nucléaire.
Politique: le Cadre d’expression démocratique maintient son "grand meeting de veille citoyenne" le 7 octobre, malgré les vives critiques. 
Hadj 2017: une première vague de plus de 400 pèlerins burkinabè de retour à Ouagadougou, 10 décès enregistrés.
Nécro: Pascal Tiiga Ouédraogo, l'ancien maire de l'arrondissement de Sig Nongin, est décédé mercredi.
Sport : Cuba veut apporter son expertise en boxe et en athlétisme, selon le ministre cubain des Sports.
Burkina:  le président de la BAD, Dr Akinwumi Adesina, en visite officielle du 27 au 29 septembre 2017.

POLITIQUE

En 2016, Roch Marc Christian Kaboré a été le chef d’État africain le plus attractif sur Twitter, selon le site de Jeune Afrique, qui se base sur l’activité du président burkinabè sur ce réseau social en 2016. 


De 1500 followers en 2015, le compte du président burkinabè en compte aujourd’hui de 12 000, soit plus de 87% d’abonnés par rapport à l’année dernière. Une performance à mettre à l’actif de l’intégration de nouveaux outils dans la stratégie de communication du chef de l’État burkinabè, analyse le site. «Tous les faits marquants des activités quotidiennes de Roch Marc Christian Kaboré sont relayés sur son fil Twitter», fait remarquer le site, rappelant que, fin décembre, une tweet-conférence a même été organisée. «Une initiative rare en Afrique de l’Ouest, au cours de laquelle le président du Faso a répondu, via Twitter et Periscope, aux questions de ses compatriotes», souligne Jeune Afrique.

Derrière Roch Marc Christian Kaboré, il y a le Gabonais Ali Bongo Ondimba qui a multiplié par 85 le nombre de ses abonnés en un an et le Burundais Pierre Nkurunziza.

Toutefois, tempèrent nos confrères, les chefs d’État des pays anglophones sont encore loin devant les homologues francophones en termes de popularité sur Twitter. Ils occupent les huit premières places du classement dans cette catégorie et le président du Faso, qui fait partie club très fermé de 13 chefs d’État du continent détenant un compte certifié sur le site de micro-blogging, la onzième.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Selon vous, Bala Alassane Sakandé est véritablement la personne qu’il faut pour présider l’Assemblée nationale.

Publicité

Rejoins-nous sur Facebook

Publicité

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé