Aujourd'hui,
URGENT
Côte d'Ivoire: décédé le 8 juillet 2020, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly inhumé le  17 juillet à Korhogo. 
Mali: le Premier ministre a déclaré vouloir former "très rapidement" un gouvernement d'ouverture.
Mali: plusieurs figures de l'opposition arrêtées samedi après des troubles quasi insurrectionnels qui ont fait quatre morts. 
Présidentielle: Roch Marc Christian Kaboré officiellement investi par le MPP pour briguer un nouveau mandat en novembre 2020.
Transports: la liaison ferroviaire entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso a repris mercredi 8 juillet 2020 sur l'ensemble de la ligne. 
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 

POLITIQUE

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) annonce la tenue de sa  rentrée politique 2018-2019 le dimanche 18 novembre 2018 à la maison du peuple de Ouagadougou. Placée sous le thème : «Face aux défis actuels et futurs, bâtissons un CDP uni, solidaire et conquérant», le parti entend révéler tout le danger auquel la gouvernance politique «scabreuse» du MPP (parti au pouvoir) expose toute la nation burkinabè.


«Face aux défis actuels et futurs, bâtissons un CDP uni, solidaire et conquérant», tel est le thème de cette rentrée politique 2018/2019 du parti de l’épi. Selon Boubacar Sanou, président du comité d’organisation, «il s’agira à travers ce thème de révéler tout le danger auquel la gouvernance politique scabreuse du MPP expose toute la nation et de susciter une prise de conscience collective non seulement de tous les militants du CDP mais aussi et surtout de tout le peuple burkinabè.» Il indique que cette  rentrée politique permettra au parti de se renforcer dans ses racines, de se remobiliser profondément pour s’attaquer victorieusement aux défis du moment et du futur.

Cette rentrée politique se veut  un espace de «remobilisation générale des militants pour un CDP toujours plus fort, toujours plus conquérant, toujours plus proche des aspirations des populations», a indiqué M. Sanou. A l’en croire, la rentrée sera l’occasion  d’installer  officiellement  les membres du Bureau politique national (BPN), du Haut conseil et des Commissions permanentes élus au   dernier congrès ordinaire tenu les 4 et 5 mai derniers,  lequel congrès a établi une nouvelle direction porteuse de vision nouvelle.

Interpelé sur la hausse des prix des hydrocarbures, M. Sanou a dénoncé cette «augmentation très brutale et exponentielle du prix du carburant». «Nous qui sommes de fins observateurs pensons que certains arguments du gouvernement ne tiennent. Nous ne nions pas la hausse du prix du baril de pétrole,  mais nous pensons que dans un souci de clarté, le gouvernement aurait dû nous révéler des  détails nécessaires pour nous permettre d’apprécier les arguments avancés… Nous pensons que ce sont des arguments fallacieux que ce gouvernement avance une fois de plus pour justifier sa politique anti sociale envers le peuple burkinabè», a-t-il indiqué.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir