Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience dans la matinée, le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères de la France, Jean-Yves Le Drian. Au cœur des échanges, la coopération bilatérale, mais également la question sécuritaire.

La relation entre la France et le Burkina Faso est empreinte de confiance a fait savoir le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères à l’issue de son audience. « Ce qui me frappe le plus c’est la qualité de la relation, c’est la confiance, c’est l’engagement mutuel » a-t-il dit. M. Le Drian a déclaré que la France est disponible pour accompagner le Burkina Faso dans la lutte contre le terrorisme. « J’ai redit au président Kaboré combien la France était disponible pour aider à la sécurisation de ce pays qui nous est très cher. Nous avons déjà une assistance militaire et technique. Il y a eu un moment où les autorités du Burkina ont trouvé nécessaire que Barkhane intervienne, ce qui a été fait. Nous sommes en assistance à la force conjointe du G5 », a expliqué Jean-Yves Le Drian.

Outre la question sécuritaire, le ministre français a évoqué avec le chef de l’Etat burkinabè, des questions liées au développement, comme l’opération "Développement des trois frontières » (Mali, Burkina Faso et Niger) où la France a promis une enveloppe financière de dix millions d’Euros. 

Jean-Yves Le Drian a également fait avec le président Roch Marc Christian Kaboré, le point des engagements du président français Emmanuel Macron lors de sa venue à Ouagadougou, dont un des actes forts est la construction de la Maison de la Jeunesse et de l’Innovation, inaugurée ce matin. Par ailleurs, le ministre Français des Affaires étrangères, dit être venu préparer la visite officielle du président du Faso, prévue le 17 décembre 2018. « Ce sera l’occasion de conforter ensemble les actions dont nous avons parlées » a-t-il fait savoir.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir