Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré obtient la confiance de l'Assemblée nationale avec 84 voix sur 127
RDC: Médecins sans frontières suspend ses activités dans la région de Masisi
Tapoa (Est): un commissariat et une école incendiés à Namounou, pas de perte en vie humaine (AIB)
CAN U20: les Aiglons du Mali sacrés vainqueurs après avoir disposé du Sénégal aux tirs au but (3-2) après un score d'un but partout
Mozambique: le fils de l’ex-président arrêté pour corruption
Burkina: 4 douaniers en service de contrôle routier à Nouhao à environ 10 km de Bittou et un civil tués au cours d'une attaque terroriste
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro lance un «comité politique» après sa démission de l'Assemblée nationale
Etats-Unis: Donald Trump décrète l'«urgence nationale» pour construire son mur
Burkina: environ 55 milliards de FCFA à mobiliser pour la mise en oeuvre du plan d’urgence 2019
Djibo: 2 militaires tués et 6 autres blessés dans l’explosion d’un corps piégé

POLITIQUE

Le président Roch Marc Christian Kaboré a pris part au 10e anniversaire de la Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC). Etaient présents le président ghanéen, Nana Dankwa Akufo-Addo, et le Premier ministre nigérien, représentant le président Mahamadou Issoufou. A cette occasion l’ITFC a décerné un prix au chef de l’Etat burkinabè pour son leadership et ses efforts pour assurer un milieu des affaires propice à l’investissement dans son pays.

 Dans son discours, le directeur général de l’ITFC, Hani Salem Sonbol, a indiqué que le Burkina Faso est le premier partenaire de son institution en Afrique Sub-Saharienne. Il a promis des relations plus solides avec le gouvernement burkinabè en vue de créer un portefeuille d’opérations exemplaire. Dans cette optique la société financière a signé avec les autorités burkinabè à travers le ministère en charge des Finances, un accord-cadre de 1,5 milliard de dollars pour financer l’exportation de produits agricoles, tels que le coton et l’importation d’intrants agricoles, de produits alimentaires, de produits d’énergie et pétroliers raffinés. Monsieur Sonbol a signé également avec des banques de la place un accord pour l’octroi de lignes de financement, pour soutenir les petites et moyennes entreprises (PME).

Le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Hadizatou Rosine Coulibaly, a salué les efforts de l’ITFC, qui en dix ans d’intervention au Burkina Faso, a injecté plus d’un milliard de dollars US. Pour elle, les nouveaux accords de financement viennent porter le seuil d’investissement de l’ITFC au Burkina Faso à 1,297 milliard de dollars US, soit plus 710 milliards de FCFA. 

Les interventions de l’ITFC s’inscrivent dans l’axe 3 du Plan national de développement économique et social (PNDES) qui est la valorisation des secteurs porteurs de l’économie. L’ITFC est une institution financière membre du Groupe de la Banque islamique de développement (BID).

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé