Aujourd'hui,
URGENT
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   
Niger: 6 Français et 2 Nigériens tuées dimanche par des hommes armés dans la zone de Kouré (sud-ouest du Niger). 
Tapoa: 5 personnes enlevées samedi sur l'axe Fada-Kantchari par des hommes armés ont été retrouvées saines et sauves dimanche. 
Bobo Dioulasso: 850 élèves de l’Enam en formation militaire au Groupement d’instruction des forces armées.
Fada: l’explosion d’un pneu provoque une débandade au marché de bétail. 
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 

Photo: aouaga.com

POLITIQUE

La clôture de la deuxième session extraordinaire  de l’année 2018 de l’Assemblée nationale sur la situation sécuritaire est intervenue ce lundi 24 septembre 2018 après deux semaines de travaux. Plusieurs recommandations ont été prises dans le cadre du renforcement du dispositif sécuritaire. Outre cela, chaque député donnera individuellement la somme d’un million de F CFA pour soutenir les forces de sécurité et de défense, ce qui fera une contribution totale de 127 millions de FCFA.

Parmi les recommandations issues de cette session extraordinaire dédiée à la situation sécuritaire, il y a, entre autres, l’accélération de la mise en œuvre de textes relatifs à la Défense nationale et à la réforme des armées, l’accélération de la relecture de la loi sur la politique nationale de la défense, l’adoption d’un plan d’urgence aux armées et la réintroduction de la formation militaire dans le service national de développement.

En ce qui concerne la contribution volontaire d’un million de franc par député, le président de l’Assemblée nationale a indiqué que les contributions seront mobilisées d’ici la fin de l’année et remisent à qui de droit.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir