Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

Photo: présidence du Faso

POLITIQUE

La ministre des Affaires étrangères du Rwanda, Louise Mushikiwabo a été reçue en audience ce lundi 10 septembre 2018 à Kosyam. Avec  le président du Faso, Roch Marc Christian Kabore,  les échanges ont portés sur la candidature de Louise Mushikiwabo au secrétariat général de  l’organisation internationale de la Francophonie et aussi des relations bilatérales entre les deux pays.

«L’Afrique a soutenu ma candidature à l’unanimité lors du dernier sommet africain en Mauritanie. Mais, il était très important pour moi de venir au Burkina Faso pour me présenter en tant que candidate mais aussi, pour recueillir la vision du chef de l’Etat et des autorités du pays par rapport à la Francophonie avant le sommet qui se tient dans un mois», a expliqué Louise Mushikiwabo à sa sortie d’audience.  

Etant une  candidate africaine, la ministre rwandaise se dit devoir   porter les ambitions et les valeurs des membres africains «quand bien même que l’organisation n’est pas africaine mais plutôt internationale». Après avoir visité d’autres pays en Europe, au Moyen Orient, la ministre des Affaires étrangères du Rwanda a jugé important d’écouter les Etats membres.  

Par ailleurs, cette visite était une occasion pour elle d’échanger avec le président du Faso et le ministre des Affaires étrangères burkinabè Alpha Barry, sur les relations bilatérales entre le Burkina Faso et son pays. Parce que, explique–telle «nous sommes une organisation qui va vers les 50 ans donc, une partie de mon projet c’est de nous focaliser vers des actions précises et concrètes. Donc il était important pour moi de passer au Burkina Faso». 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir