Aujourd'hui,
URGENT
Justice: la procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé
Burkina: l’UPC «vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire»
Burkina: la marche non autorisée des syndicats et de la société civile dispersée par la police, une dizaine de blessés
Cyclisme: Le Burkinabè Bachirou Nikiéma remporte le grand prix de la ville d'Abidjan
Cédéao: Mise en place d'un plan quinquennal de lutte contre le terrorisme d'un montant de près 596 milliards de FCFA
Cyclisme: le Burkinabè Paul Daumont remporte le tour cycliste international de Côte d'Ivoire
Cameroun: le président Paul Biya convoque "un grand dialogue national" sur la crise au Cameroun anglophone
RDC: déraillement meurtrier d’un train dans le Tanganyika, plus de 50 morts
Burkina: des organisations syndicales se démarquent de la journée nationale de protestation initiée par l'Unité d'action populaire
Burkina:  l’UPC invite le gouvernement «à reprendre sans délai les négociations avec les syndicats de la santé»

Photo: Gouvernorat de Fada

POLITIQUE

Dans un communiqué administratif du gouvernorat de Fada N’gourma rendu public par nos confrères de la RTB 2 de cette localité, le gouverneur invite les populations à observer une plus grande prudence lors de leurs déplacements et à surtout signaler toute activité suspecte aux forces de sécurité.

Dans ce communiqué, le gouverneur de la région, a invité les populations et tous les usagers des différents axes routiers « qui par moment, sont tenter de boucher les nids de poule avec des matériaux tout-venant, à abandonner cette pratique car elle devient, de nos jours, une source d’insécurité ».

Par conséquent, dans l’attente que les entreprises habilitées entretiennent ces tronçons, le gouverneur a prié tous les usagers à observer une plus grande prudence lors de leurs déplacements et à signaler aux forces de défense et de sécurité toute activité suspecte.

La région de l’Est est en proie depuis quelques mois à des attaques armées visant les positions militaires et paramilitaires. Le mercredi 5 septembre, un véhicule des Forces armées nationales a sauté sur un engin explosif « commandé » dans la localité Bombontangou. Cette attaque a causé la mort de deux militaires et six blessés. Selon un décompte fait par l’Agence d’information du Burkina (AIB), les attaques dans la région ont fait près de 20 morts depuis le début de l’année.

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé