Aujourd'hui,
URGENT
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».

POLITIQUE

Honneurs militaires, hymnes nationaux burkinabè et chinois, revue de troupes sur fond d'un instrumental burkinabè joué par une fanfare de l'armée chinoise, acclamations par des enfants ...c'est par la grande porte que le Burkina a signé ce vendredi 31 août 2018 son retour dans le cercle des amis de la Chine. 

Le Grand palais du peuple de Beijing, situé à Pékin sur la place Tiananmen et en face du mausolée de Mao Zedong, a servi de cadre à la cérémonie officielle d’accueil de la visite d’Etat effectuée par Roch Marc Christian Kaboré.

Accueillis à l’entrée de l’imposant édifice par Xi Jiping, le président chinois, et son épouse, le président et la Première dame du Faso sont présentés aux officiels chinois, avant que les deux hommes ne montent sur une estrade pour l’exécution des hymnes nationaux.

Puis, ils passent les troupes en revue avant de se retirer dans une salle avec leurs délégations respectives.  

Une fois les deux délégations assises face-à-face, le président chinois exprime sa satisfaction que le Burkina Faso ait pris la décision de rétablir les relations avec la Chine. «J'exprime toute mon appréciation là-dessus. Saisissons donc cette opportunité offerte par cette décision importante pour approfondir la confiance politique, développer la coopération amicale et bâtir ensemble dans cette ère nouvelle une relation d'amitié et de coopération basée sur les qualités et la confiance mutuelles. Je suis sûr que nous allons, à travers le développement de notre coopération bilatérale, apporter plus de bénéfices aux deux peuples»,  résume Xi Jiping.  

Pour sa part, Roch Marc Christian Kaboré explique que c’est parce que le Burkina Faso a décidé de regarder vers l’avenir qu’il renoue avec la Chine, «un exemple dont nous pouvons nous inspirer pour bâtir l’avenir», dit le président du Faso.   

La signature d'une série d’accords concernant -entre autres- l'agriculture, les visas, la construction d'un hôpital, etc. et un dîner-gala ont mis fin à la cérémonie.  

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir