Aujourd'hui,
URGENT
RDC: l'armée affirme avoir tué le chef de la rébellion rwandaise FDLR
Burkina: les télévisions privées débourseront 75 millions de FCFA par an pour la redevance TNT
Hadj 2019: 2 agences de voyage suspendues, 6 décès enregistrés dans la délégation burkinabè 
Justice: la procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé
Burkina: l’UPC «vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire»
Burkina: la marche non autorisée des syndicats et de la société civile dispersée par la police, une dizaine de blessés
Cyclisme: Le Burkinabè Bachirou Nikiéma remporte le grand prix de la ville d'Abidjan
Cédéao: Mise en place d'un plan quinquennal de lutte contre le terrorisme d'un montant de près 596 milliards de FCFA
Cyclisme: le Burkinabè Paul Daumont remporte le tour cycliste international de Côte d'Ivoire
Cameroun: le président Paul Biya convoque "un grand dialogue national" sur la crise au Cameroun anglophone

le ministre de l'Administration territoriale, Siméon Sawadogo

POLITIQUE

Suite à la publication de la date du référendum constitutionnel par la Ceni, le ministère en charge de l’Administration territoriale a réagi via sa page Facebook. Pour le ministère la date du 24 mars 2019 avancée par la Ceni n’est pas officielle car « la convocation du corps électoral en vue du référendum constitutionnel est faite par décret pris en Conseil des Ministres sur proposition du ministre chargé de l'Administration du Territoire ». Ce qui n’est pas encore le cas, estime le ministère via ce communiqué.

Le Ministère de l'Administration territoriale et de la Décentralisation, a l'honneur de rappeler à l'ensemble des acteurs du processus électoral que conformément aux dispositions pertinentes de l'article 122.13 de la loi 014-2001/AN du 03 juillet 2001 portant code électoral modifiée par la loi 035-2018/AN du 30 juillet 2018 portant modification du Code électoral, la convocation du corps électoral en vue du référendum constitutionnel est faite par décret pris en Conseil des Ministres sur proposition du Ministre chargé de l'Administration du Territoire.

Par conséquent, le Conseil des Ministres n'ayant encore statué sur la tenue du référendum constitutionnel, aucune date n'est à ce jour, officiellement arrêtée.

Le Ministre de l'Administration territoriale et de la Décentralisation sait compter sur le sens élevé de responsabilité de tous acteurs du processus électoral.

La Direction de la Communication et de la Presse du MATD

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé