Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la suspension d’importation de certains produits a apporté 8 milliards de FCFA aux industries locales (AIB)
Mali: le gouvernement fixe les législatives à mars et avril 2020
Sahel: la France va envoyer des renforts supplémentaires au Sahel, en sus du renfort des 220 soldats annoncé à Pau
Burkina: la loi portant institution de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) adoptée par l'Assemblée nationale
Burkina: le document de Politique de Sécurité nationale remis au président du Faso
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC

POLITIQUE

La reprise des relations diplomatiques entre le Burkina Faso et la Chine a été actée le 26 mai dernier à Pékin par les ministres des Affaires étrangères des deux pays, Alpha Barry et Wang Yi, côté chinois. Ce mardi 14 août 2018, le chargé d’affaires de la Chine Pékin, Li Jian était au cabinet du Premier ministre Paul Kaba Thiéba. L’objectif de cette rencontre était de discuter des prochains projets de coopération entre les deux pays et la visite du président Roch Marc Kaboré en septembre prochain en Chine.


Lesdits projets de coopération porteront essentiellement sur le développement du Burkina. Et l’Ambassade de Chine au Burkina entend travailler étroitement avec la Primature et l’ensemble des départements ministériels concernés. Les secteurs concernés selon Li Jian sont entre autres, la santé, la culture, l’éducation et la formation professionnelle, le transport etc. Sur le probable financement du Plan national de développement économique et social (PNDES) par la Chine, Li Jian fait remarquer que les discussions sont toujours en cours. «C’est un sujet qui sera discuté entre les deux chefs d’Etat lors de la visite du président du Faso en Chine», a laissé entendre le chargé d’affaires. Pareil pour la construction de l’autoroute Abidjan/Ouagadougou dont les possibilités de financement par Pékin feront objet de discussion lors du séjour du chef de l’Etat.

Li Jian attend du Burkina une franche collaboration et le soutien du Premier ministre burkinabè pour mener à bien les différents projets de coopération entre les deux pays. Dore et déjà, il a apprécié le sens d’écoute du chef du gouvernement et espère des lendemains meilleurs pour le Burkina à travers cette nouvelle aventure.


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé