Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: en 2018, les actions de soutien aux personnes vulnérables s’élèvent à 81 milliards FCFA (AIB)
Football: les Étalons font match nul 0-0 face au Botswana et perdent la première place du groupe I au profit de la Mauritanie
Burkina: l’arrimage du fichier électoral à la base de données de l’Oni inquiète toujours l’opposition politique
Burkina: pose de la première pierre du futur mémorial en hommage au président Thomas Sankara tué il y a 31 ans
Congo-Brazzaville: le gouvernement interdit la vente de bière en promotion
France: 11 morts après les pluies violentes qui se sont abattues sur l’Aude dans la nuit de dimanche 14 à lundi 15 octobre
Nigéria: libération de plus de 800 enfants soldats dans le nord-est du pays
Vatican: l'archevêque salvadorien assassiné Oscar Romero et le pape Paul VI canonisés (RFI)
Francophonie: le français, 5e langue parlée dans le monde avec 300 millions de locuteurs (RFI)
Turquie: le pasteur américain Andrew Brunson a été libéré

POLITIQUE

Le Rassemblement patriotique, une organisation de la société civile burkinabè était face à la presse ce week-end à Ouagadougou. L’objectif pour les membres était d’exprimer leur satisfaction et leur soutien au nouveau code électoral adopté la semaine dernière par l’Assemblée nationale.


«Le Rassemblement patriotique apprécie à sa hauteur l’engagement des autorités du Burkina à ouvrir le processus démocratique aux Burkinabè de l’extérieur», tels sont les propos de l’artiste Dicko Marcus dit Duk Marcus. Ledit rassemblement dit être convaincu que le vote de la diaspora est maintenant une réalité  et sera une opportunité de raffermissement des liens entre la mère patrie et ses enfants.

Toutefois, il invite les autorités burkinabè à tout mettre en œuvre pour permettre aux compatriotes de l’intérieur et surtout ceux de l’extérieur, de disposer des documents exigés, notamment la carte d’identité burkinabè et le passeport afin d’accomplir leur droit civique. Et pour ce faire, Duk Marcus et ses camarades invitent la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) à prendre toutes les dispositions incitatives à un enrôlement conséquent des Burkinabè de l’intérieur et de la diaspora en âge de voter pour les élections à venir.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé