Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

POLITIQUE

Le Rassemblement patriotique, une organisation de la société civile burkinabè était face à la presse ce week-end à Ouagadougou. L’objectif pour les membres était d’exprimer leur satisfaction et leur soutien au nouveau code électoral adopté la semaine dernière par l’Assemblée nationale.


«Le Rassemblement patriotique apprécie à sa hauteur l’engagement des autorités du Burkina à ouvrir le processus démocratique aux Burkinabè de l’extérieur», tels sont les propos de l’artiste Dicko Marcus dit Duk Marcus. Ledit rassemblement dit être convaincu que le vote de la diaspora est maintenant une réalité  et sera une opportunité de raffermissement des liens entre la mère patrie et ses enfants.

Toutefois, il invite les autorités burkinabè à tout mettre en œuvre pour permettre aux compatriotes de l’intérieur et surtout ceux de l’extérieur, de disposer des documents exigés, notamment la carte d’identité burkinabè et le passeport afin d’accomplir leur droit civique. Et pour ce faire, Duk Marcus et ses camarades invitent la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) à prendre toutes les dispositions incitatives à un enrôlement conséquent des Burkinabè de l’intérieur et de la diaspora en âge de voter pour les élections à venir.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir