Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l‘économiste Abdallah Hamdok, ancien collaborateur des Nations unies, a prêté serment comme Premier ministre
Mali: 5 morts dans l'attaque d'un convoi militaire au centre du pays
Burkina: les cinq militaires portés disparus suite à l'attaque de Koutougou ont été retrouvés "tous vivants" (Armée nationale)
Kampti (Poni): 7 morts dans des éboulements de mines d’or artisanales
Etats-Unis: le FMI critique ouvertement la politique commerciale de Donald Trump
Cameroun: le chef des séparatistes anglophones condamné à la perpétuité
Italie: le président du Conseil Giuseppe Conte annonce sa démission
Ouagadougou: un important lot de poulets impropres à la consommation déversé à l’arrondissement 6, une enquête ouverte
Burkina: le bilan actualisé de l'attaque de Koutougou est de 24 militaires tués, 5 disparus et 7 blessés
Burkina: 40 terroristes tués après l’attaque de Koutougou (AIB)

POLITIQUE

Le gouvernement a décidé ce mercredi 1er août 2018 de rebaptiser l’hôpital national Blaise Compaoré. Désormais ce centre public de santé doit s’appeler Centre hospitalier universitaire de Tengandogo. C’est ce qui ressort, entre autres, du Conseil des ministres de ce 1er aout 2018.

Selon la direction de la communication du ministère en charge de la Communication, ce changement de nom de l’hôpital est relatif à la prise d’un décret portant dénomination de l’hôpital Blaise Compaoré au titre du ministère de la santé. Et selon l’information, le décret stipule en son article 1, « que l’hôpital national Blaise Compaoré est rebaptisé Centre hospitalier universitaire de Tengandogo ».

Cet hôpital moderne de 600 lits qui portait le nom de l’ancien président Blaise Compaoré, actuellement en exil en Côte d’Ivoire, a été inauguré le 25 octobre 2010. D’un coût de 45 milliards de F CFA, il avait été construit grâce au soutien financier de la Chine Taiwan. Pays avec lequel, le Burkina a rompu ses relations diplomatiques et commerciales en mai 2018.

En rappel, après la chute de Blaise Compaoré en octobre 2014, plusieurs personnes avaient souhaité le changement de nom de l’hôpital. 

En outre, le Conseil des ministres a décidé d’érigé l’hôpital de district de Bogodogo en Centre hospitalier universitaire. Un changement de dénomination qui permettra selon le ministre en charge de la Communication de recevoir des étudiants en sciences de la santé pour leur formation.

Source : DCPM/MCRP

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé