Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: dans une déclaration, les évêques invitent les fidèles à prier pour la paix durant tout le mois de février 2019
RDC: la Cour constitutionnelle confirme la victoire de Tshisekedi, Fayulu se proclame président
Mali: huit Casques bleus ont été tués dans l'attaque terroriste d'un camp de la mission de l'ONU dans le nord-est du pays
Football: Salitas FC se qualifie pour la phase de poule de la Coupe de la confédération Caf en battant Al Nasr (3-1)
Orodora: 5 morts dans un affrontement entre la police et des jeunes 
Burkina: dans l'attente de la nomination d'un Premier ministre, le président charge l'équipe sortante d'expédier les affaires courantes
USA: le prochain sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un prévu fin février, le lieu pas encore précisé (Maison Blanche)
France: Alexandre Benalla a été mis en examen pour «usage public et sans droit d'un document justificatif d'une qualité professionnelle»
Burkina: le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba a présenté sa démission et celle de son gouvernement au président du Faso qui l'a accepté
RDC: l'Union africaine demande «la suspension de la proclamation définitive» des résultats

Laure Akin-Olugbade, l’hôte du jour

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience ce matin la Directrice générale de la zone Afrique de l’ouest de la Banque africaine de développement, Laure Akin-Olugbade.

A l’issue de l’entretien, elle a indiqué être présente à Ouagadougou dans le cadre de la revue sur le Plan national de développement économique et social (PNDES) et a souhaité rencontrer le chef de l’Etat pour recueillir ses orientations.

La BAD avait participé à la réunion sur le financement du PNDES à Paris en décembre 2016, et l’institution s’était engagée à accompagner le Burkina Faso, dans la mise en œuvre de cet important programme de développement, à hauteur d’un milliard de dollars sur cinq ans. A ce jour la BAD est à mi-parcours d’engagement et tient à honorer sa promesse.

Laure Akin-Olugbade a également souligné qu’au cours de l’entretien avec le chef de l’Etat, ils ont passé en revue la coopération entre le Burkina Faso et la BAD, et examiné un certain nombre d’engagements en ce qui concerne les secteurs de l’agriculture et de l’énergie solaire. 

Elle a aussi rassuré le Président du Faso, quant au traitement diligent de certains dossiers comme le déblocage de la réalisation de la route Gounghin-Fada avant la fin de ce mois.

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

L’instauration de l’état d’urgence dans certaines régions du Burkina contribuera-t-elle a résoudre la question du terrorisme?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé