Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le gouverneur de l’Est met en garde les individus qui veulent «entraver la liberté d'action des troupes» de l'opération Otapuanu
Brésil: l'ancien président brésilien Michel Temer arrêté dans une enquête anticorruption
Nouvelle-Zélande: le pays interdit la vente de fusils d'assaut et semi-automatiques en réponse à l'attaque de Christchurch qui a fait 50 morts
Mozambique: 15 000 personnes encore menacées après le passage du cyclone Idai
Centrafrique: un accord trouvé entre le pouvoir et les groupes armés
Burkina: des membres du Conseil de sécurité des Nations unies annoncés à Ouagadougou le 24 mars prochain
Cyclisme: Paul Daumont et Awa Bamogo en bronze aux championnats d’Afrique de cyclisme (AIB)
Burkina: les deux enseignants enlevés le 11 mars dernier sur l'axe Djibo-Kongoussi ont été assassinés ce lundi 18 mars
France: le pape François refuse la démission du cardinal Barbarin, archevêque de Lyon, accusé de non dénonciation d'actes pédophiles
Kazakhstan: le président Noursoultan Nazarbaïev annonce sa démission après près de 30 ans de pouvoir

Laure Akin-Olugbade, l’hôte du jour

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience ce matin la Directrice générale de la zone Afrique de l’ouest de la Banque africaine de développement, Laure Akin-Olugbade.

A l’issue de l’entretien, elle a indiqué être présente à Ouagadougou dans le cadre de la revue sur le Plan national de développement économique et social (PNDES) et a souhaité rencontrer le chef de l’Etat pour recueillir ses orientations.

La BAD avait participé à la réunion sur le financement du PNDES à Paris en décembre 2016, et l’institution s’était engagée à accompagner le Burkina Faso, dans la mise en œuvre de cet important programme de développement, à hauteur d’un milliard de dollars sur cinq ans. A ce jour la BAD est à mi-parcours d’engagement et tient à honorer sa promesse.

Laure Akin-Olugbade a également souligné qu’au cours de l’entretien avec le chef de l’Etat, ils ont passé en revue la coopération entre le Burkina Faso et la BAD, et examiné un certain nombre d’engagements en ce qui concerne les secteurs de l’agriculture et de l’énergie solaire. 

Elle a aussi rassuré le Président du Faso, quant au traitement diligent de certains dossiers comme le déblocage de la réalisation de la route Gounghin-Fada avant la fin de ce mois.

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé