Aujourd'hui,
URGENT
Cannes: la Palme d’or pour le «Parasite» de Bong Joon-ho, prodige sud-coréen
Justice: Maiza sérémé cède sa place à Harouna Yoda au TGI de Ouagadougou
France: explosion dans une rue piétonne à Lyon, six blessés, la piste du colis piégé privilégiée (parquet)
Chine-Burkina: «L’exportation des produits burkinabè vers  le marché chinois a augmenté de 300%» 
Royaume-Uni: la Première ministre Theresa May a annoncé ce vendredi 24 mai qu'elle quitterait ses fonctions le 7 juin prochain
Burkina: la société civile demande aux communes minières de suspendre toute collaboration avec les sociétés minières
Burkina: une performance globale de 63,3% enregistrée par les structures du Premier ministère en 2018
RCA: 34 personnes tuées dans des attaques du groupe armé 3R
Education: les syndicats de l’éducation lèvent leur mot d’ordre de boycott 
Justice: les greffiers burkinabè suspendent leur «mouvement d’humeur» enclenché depuis près d'un mois

POLITIQUE

A l’issue d’une assemblée générale tenue ce 8 juin 2018, la Coordination des syndicats du ministère en charge de l’Economie et des Finances a décidé de suspendre le mot d’ordre de sit-in prévu du lundi 11 au vendredi 15 juin 2018 de 8 heures à 14 heures. 

Cette suspension selon les syndicalistes, a pour  objectif d’une part de satisfaire à la doléance du médiateur du Faso qui avait sollicité une levée du mot d’ordre pour la suite des négociations et d’autre part de réaffirmer leur disposition au dialogue.

Cependant, la CS-MEF, dans sa lettre de suspension adressée au président du Faso, maintient son mot d’ordre de grève prévu du 18 au 22 juin et du 24 au 29 juin 2018. Elle a également précisé que le sort de cette grève à venir dépendra de la position du gouvernement. 

« En tout état de cause, la CS-MEF dégage toute responsabilité quant à la dégradation du climat social au sein du Minefid » dit en substance la correspondance. 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé