Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le gouverneur de l’Est met en garde les individus qui veulent «entraver la liberté d'action des troupes» de l'opération Otapuanu
Brésil: l'ancien président brésilien Michel Temer arrêté dans une enquête anticorruption
Nouvelle-Zélande: le pays interdit la vente de fusils d'assaut et semi-automatiques en réponse à l'attaque de Christchurch qui a fait 50 morts
Mozambique: 15 000 personnes encore menacées après le passage du cyclone Idai
Centrafrique: un accord trouvé entre le pouvoir et les groupes armés
Burkina: des membres du Conseil de sécurité des Nations unies annoncés à Ouagadougou le 24 mars prochain
Cyclisme: Paul Daumont et Awa Bamogo en bronze aux championnats d’Afrique de cyclisme (AIB)
Burkina: les deux enseignants enlevés le 11 mars dernier sur l'axe Djibo-Kongoussi ont été assassinés ce lundi 18 mars
France: le pape François refuse la démission du cardinal Barbarin, archevêque de Lyon, accusé de non dénonciation d'actes pédophiles
Kazakhstan: le président Noursoultan Nazarbaïev annonce sa démission après près de 30 ans de pouvoir

POLITIQUE

Le Chef de file de l’Opposition politique (CFOP),  Zéphirin Diabré, a reçu ce vendredi 8 juin 2018 au siège de l’institution, une délégation de la Convention des Organisations de la société civile pour l’observation Domestique des Elections (CODEL). La délégation était conduite par le Président de la Codel, Maître Halidou Ouédraogo. 

A travers cette audience, la Codel a présenté au Chef de file de l’Opposition, un rapport sur la «contribution de la société civile dans le processus de réconciliation nationale au Burkina Faso».  C’est un document de 32 pages qui pose un diagnostic des situations conflictuelles qui minent la société burkinabè, et formule des recommandations pour une réconciliation nationale. 

Au début des échanges, le CFOP a vivement félicité Maître Halidou OUEDRAOGO pour la longue lutte qu’il a menée et continue de mener pour la promotion des droits de l’homme et des libertés dans notre pays. M. DIABRE a en outre salué l’immense travail qu’a abattu la CODEL dans la surveillance des élections. 

Après avoir écouté ses visiteurs sur le contenu du rapport, le Chef de file de l’Opposition a salué l’initiative et la démarche de la Codel. Il a en outre souligné que l’Opposition mène de son côté une réflexion sur le sujet de grande importance qu’est la réconciliation nationale. De ce fait, il a souhaité qu’il y ait une plus grande concertation entre toutes les entités qui réfléchissent actuellement sur la question, en vue de dégager une démarche consensuelle pouvant déboucher sur une véritable réconciliation entre les Burkinabè. 

Ouagadougou, le 08 juin 2018

Le service de communication du Chef de file de l’Opposition

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé