Aujourd'hui,
URGENT
Terrorisme: 146 individus activement recherchés par les forces de sécurité et de défense (officiel)
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti
Burkina: près de 25 000 réfugiés bénéficient de l’asile (HCR)
HCR: 68,5 millions de personnes déracinées dans le monde à la fin 2017 (Rapport)
Côte d’Ivoire: une pluie diluvienne fait au moins 10 morts dans plusieurs quartiers d’Abidjan (AIB)
Economie: au 31 janvier 2017, les chèques impayés émis au profit de l’Etat burkinabè représentait un montant de plus de 36 milliards de FCFA
Cameroun:  deux militants du RDPC tués, le gouvernement accuse les séparatistes (RFI)
Minefid: le gouvernement va recruter "un personnel d’appoint constitué de retraités et de volontaires" pour suppléer les grévistes
Sport: la Burkinabè Marthe Koala a remporté l’heptathlon au meeting des épreuves combinées de Kladno en République Tchèque
Burkina: plus de 315 000 candidats ont débuté ce lundi 18 juin les épreuves écrites du 1er tour du  BEPC

POLITIQUE

Le Chef de file de l’Opposition politique (CFOP),  Zéphirin Diabré, a reçu ce vendredi 8 juin 2018 au siège de l’institution, une délégation de la Convention des Organisations de la société civile pour l’observation Domestique des Elections (CODEL). La délégation était conduite par le Président de la Codel, Maître Halidou Ouédraogo. 

A travers cette audience, la Codel a présenté au Chef de file de l’Opposition, un rapport sur la «contribution de la société civile dans le processus de réconciliation nationale au Burkina Faso».  C’est un document de 32 pages qui pose un diagnostic des situations conflictuelles qui minent la société burkinabè, et formule des recommandations pour une réconciliation nationale. 

Au début des échanges, le CFOP a vivement félicité Maître Halidou OUEDRAOGO pour la longue lutte qu’il a menée et continue de mener pour la promotion des droits de l’homme et des libertés dans notre pays. M. DIABRE a en outre salué l’immense travail qu’a abattu la CODEL dans la surveillance des élections. 

Après avoir écouté ses visiteurs sur le contenu du rapport, le Chef de file de l’Opposition a salué l’initiative et la démarche de la Codel. Il a en outre souligné que l’Opposition mène de son côté une réflexion sur le sujet de grande importance qu’est la réconciliation nationale. De ce fait, il a souhaité qu’il y ait une plus grande concertation entre toutes les entités qui réfléchissent actuellement sur la question, en vue de dégager une démarche consensuelle pouvant déboucher sur une véritable réconciliation entre les Burkinabè. 

Ouagadougou, le 08 juin 2018

Le service de communication du Chef de file de l’Opposition

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Si la grève se prolonge au ministère de l’Économie et des Finances, le gouvernement burkinabè compte faire appel à des retraités et à des volontaires pour assurer la continuité du service. Pour vous, cette décision est:

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé