Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

POLITIQUE

Cette année, le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, commémorera la Journée internationale des Casques bleus, qui coïncide cette année avec le soixante-dixième anniversaire des efforts de maintien de la paix de l’ONU, avec les soldats de la paix au Mali pour « exprimer sa solidarité » avec des collègues ciblés par des attaques dans des environnements extrêmement volatiles.

La Journée internationale des Casques bleus est commémorée le 29 mai, en hommage aux plus de 96 000 personnes en uniforme de 124 pays différents qui portent haut le drapeau des Nations Unies, appuyés par  plus de 15 000 civils et 1 600 volontaires.  C’est là «un investissement avéré dans la paix, la sécurité et la prospérité mondiales», estime le Secrétaire général, dans son message de cette année.

«Nous exprimons notre gratitude au plus d’un million d’hommes et de femmes qui ont servi sous le drapeau des Nations Unies, sauvant un nombre incalculable de vies», rappelle le Secrétaire général.  «Nous honorons les 3 700 Casques bleus qui ont fait le sacrifice ultime et nous rendons hommage aux 14 opérations de maintien de la paix qui travaillent 24 heures sur 24 pour protéger les populations et faire avancer la cause de la paix», ajoute-t-il.

Après avoir célébré les soldats de la paix au Mali, le Secrétaire général participera à une autre cérémonie au Siège de l’ONU à New York, le 1er juin 2018.  À cette occasion, il déposera une gerbe de fleurs en l’honneur des Casques bleus qui ont perdu la vie au service de la paix, puis procédera à la remise à titre posthume, de la Médaille Dag Hammarskjöld aux 127 soldats, policiers et civils, morts dans une opération de maintien de la paix en 2017. 

Quatre militaires du Burkina Faso figurent parmi les 127 Casques bleus qui ont perdu la vie dans une opération de maintien de la paix en 2017 et qui recevront la médaille Dag Hammarskjold  à titre posthume. Il s’agit de :  Boumoin NIANGAO, 1 Classe Sie Jean Bernard KAMBOU, A/C Francois Dassise KY, et le  Sous-Lieutenant Poureguem DIANDA qui  servaient tous dans la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).

Le Burkina Faso est le 13e pays contributeur de troupes et de policiers aux opérations de maintien de la paix de l’ONU. Plus de 2 120 soldats et policiers burkinabè sont actuellement déployés dans les missions de l’ONU à Abyei, en République Centrafricaine, en République démocratique du Congo, en Guinée, en Haïti, au Mali et au Soudan.

«Nous avons une dette envers ces hommes et femmes courageux qui risquent leur vie tous les jours pour aider les autres», a déclaré le Secrétaire général adjoint à l’appui aux missions, M. Atul Khare, alors que son collègue des opérations de maintien de la paix, M. Jean-Pierre Lacroix, en appelait à des sacrifices qui nous poussent à travailler avec encore plus d’acharnement pour contribuer à une paix durable dans certains des endroits les plus complexes et les plus difficiles du monde.  Les deux hommes seront les invités du Point de presse, le 1er juin au siège de l’ONU.

L’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé en 2002, le 29 mai Journée internationale des Casques bleus pour rappeler le lancement le même jour en 1948, de la première Opération de maintien des Nations Unies, l’Organisme des Nations Unies chargé de la surveillance de la trêve (ONUST)  au Moyen-Orient.

Source : DPKO/ DPI
Diffusion : Centre d’information des Nations Unies (CINU) Ouagadougou
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tél : 25306076


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir