Aujourd'hui,
URGENT
Migrations: les migrations africaines vers l'Europe en recul depuis 3 ans selon l'OCDE
Burkina: 5 soldats tués dans une embuscade à Toéni dans la province du Sourou (Boucle du Mouhoun)
Tunisie: l’ancien président en exil Ben Ali est mort à 83 ans en Arabie Saoudite
Burkina: «Plus de 46 000 enfants non scolarisés ont été enregistrés au niveau des déplacés internes » (Stanislas Ouaro)
RDC: l'armée affirme avoir tué le chef de la rébellion rwandaise FDLR
Burkina: les télévisions privées débourseront 75 millions de FCFA par an pour la redevance TNT
Hadj 2019: 2 agences de voyage suspendues, 6 décès enregistrés dans la délégation burkinabè 
Justice: la procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé
Burkina: l’UPC «vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire»
Burkina: la marche non autorisée des syndicats et de la société civile dispersée par la police, une dizaine de blessés

POLITIQUE

Le  samedi 26 mai 2018 à Pékin, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération,  Alpha Barry et son homologue chinois, le Ministre des affaires étrangères, Conseiller d’Etat Wang Yi ont posé l’acte qui marque solennellement la reprise des relations diplomatiques entre la République populaire de Chine et le Burkina Faso.

Le Gouvernement burkinabè salue le retour à la normale des liens de la grande amitié sino-burkinabè qui, en réalité, n’ont jamais été rompus depuis l’établissement des relations diplomatiques entre nos deux Etats en 1973.

Le Gouvernement du Burkina Faso demeure convaincu que la reprise des relations avec la République populaire de Chine répond aux intérêts des deux pays et contribuera à promouvoir une coopération fructueuse et féconde dans tous les domaines et à renforcer les liens d’amitié et de solidarité entre les peuples chinois et burkinabè.

Le Ministre de la Communication et des relations

avec le Parlement, Porte-parole du gouvernement

Rémis Fulgance DANDJINOU

Officier de l’ordre national

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé