Aujourd'hui,
URGENT
RDC: Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé nouveau Premier ministre
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Ouagadougou: un présumé pédophile entre les mains des gendarmes (Mairie arrondissement 3)
Mali: les enseignants reprennent le travail après cinq mois de grève
Burundi: au moins 9 morts dans l'effondrement d'une mine de coltan à Kabarore
Fasofoot: Rahimo FC sacré champion national 2018-2019, Usco et Ajeb relégués en D2 
Madagascar: 4 morts suite à une intoxication à la viande de tortue de mer
Bobo-Dioulasso: un prêtre assassiné, un autre blessé par leur ancien cuisinier (AIB)
Cybercriminalité: une opération policière internationale démantèle un réseau de cybercriminels ayant fait plus de 40 000 victimes dans le monde

POLITIQUE

 Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a procédé, ce matin à la Salle de Conférences de Ouaga 2000, à l’installation des membres du Haut Conseil du Dialogue Social (HCDS). Organe national tripartite composé de 30 membres, représentant les employeurs, les travailleurs et le gouvernement, ce Haut Conseil est un instrument de dialogue social et de concertation permanente avec les partenaires sociaux.

Après avoir dit compter sur l’engagement de chacun des membres du HCDS à trouver la meilleure approche pour amener tous les Burkinabè au travail, le Président du Faso, les a déclarés officiellement installés dans leur fonction.

Pour le président du HCDS, Domba Jean Marc Palm, l’œuvre à laquelle les membres de la structure sont conviés est, d’une part, de jeter des bases solides d’un climat social apaisé pouvant assurer la création de richesses, d’autre part, de susciter une culture du dialogue social pouvant garantir une redistribution équitable de ces richesses. Pour ce faire, il s’agit de mettre en place des mécanismes adaptés de rapprochement des composantes de la société à l’échelle nationale et à l’échelle sectorielle, dans l’intérêt bien compris des populations.

Au regard du contexte actuel du Burkina Faso, le Président du Faso, face à la presse, a estimé que le HCDS a un rôle éminemment important à jouer. Pour le chef de l’Etat, ce Haut Conseil apparait comme un cadre permettant de créer plus de confiance dans les discussions entre le gouvernement et les partenaires sociaux.

Porté sur les fonts baptismaux lors du conseil des ministres du 09 mars 2017, le HCDS a pour mission de contribuer à la prévention et au règlement des conflits sociaux à caractère national relevant du monde du travail.

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires  

#1 ouedraogo raymond 06-06-2018 21:32
Juste m,informer sur les concours publique
Citer

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé