Aujourd'hui,
URGENT
Mali: les enseignants reprennent le travail après cinq mois de grève
Burundi: au moins 9 morts dans l'effondrement d'une mine de coltan à Kabarore
Fasofoot: Rahimo FC sacré champion national 2018-2019, Usco et Ajeb relégués en D2 
Madagascar: 4 morts suite à une intoxication à la viande de tortue de mer
Bobo-Dioulasso: un prêtre assassiné, un autre blessé par leur ancien cuisinier (AIB)
Cybercriminalité: une opération policière internationale démantèle un réseau de cybercriminels ayant fait plus de 40 000 victimes dans le monde
Soudan: retour au calme à Khartoum malgré la suspension des pourparlers
Burkina: 88 conventions à hauteur de 1 176 milliards de F CFA signées en 2018 (Discours sur la situation de la nation)
Burkina: le Premier ministre Dabiré a exposé ce jeudi 16 mai son discours sur la situation de la nation, pour lui le bilan est plutôt satis
Niger: 17 militaires tués et 11 autres  portés disparus au cours d'une embuscade à Baley Beri, près de la frontière avec le Mali

POLITIQUE

Dans la perspective de la capitalisation des acquis et de l’amélioration de la gouvernance pour mieux coordonner les initiatives des jeunes dans le cadre des politiques publiques en lien avec les ODD, le Réseau des organisations des jeunes leaders africains des Nations-Unies pour les Objectifs du développement durable (Rojalnu-ODD/Afrique), organise le 6è sommet panafricain des jeunes leaders des Nations-Unies du 21 au 25 mai 2018 à Ouagadougou.


Selon Dakiri Sawadogo, secrétaire exécutif du Rojalnu-ODD/Afrique, la tenue de ce 6è sommet panafricain des jeunes leaders des Nations-Unies qui intervient après les éditions de Dakar (Sénégal), Ifrane (Maroc), Libreville (Gabon), se justifie par la nécessité de donner la chance à la jeunesse de mettre en œuvre tout son potentiel et sa force face à tous les défis de développement et de mieux impliquer les dynamiques des pays membres.

Le Rojalnu-ODD compte avec ce sommet de Ouagadougou, évaluer, capitaliser et définir un schéma directeur de la contribution des jeunes et de leurs priorités dans la mise en œuvre des ODD, l’atteinte des «90-90-90», la réalisation du dividende démographique, la promotion du civisme et de la citoyenneté, la lutte contre l’extrémisme violent et l’immigration clandestine. Ce sera également l’occasion d’organiser pour la première fois depuis son existence, une Assemblée générale élective afin de renouveler le bureau exécutive. Afin de passer effectivement le témoin à une nouvelle génération, les membres de l’actuel bureau exécutif n’entendent pour rien au monde être candidats. «Nous avons passé une quinzaine d’année à la tête de cette institution, nous avons fait d’elle ce qu’elle est aujourd’hui et il est de notre devoir de passer la main à nos jeunes frères et sœurs. C’est ainsi que nous donnerons l’exemple aux chefs d’Etats qui veulent s’éterniser au pouvoir», confie Crédo Tetteh, responsable à la communication du Rojalnu-ODD/Afrique de passage à Ouagadougou le 27 avril 2018.

L’édition de Ouagadougou patronné par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, est placé sous le thème : «Vers l’appropriation des objectifs du développement durable, la contribution des jeunes au cœur du plan de rattrapage du VIH et la capture du dividende démographique». Elle connaitra la rencontre des experts, des jeunes leaders africains du monde, de la diaspora, des Etats-Unis et d’Europe, de chefs d’Etats, d’imminentes personnalités, des ministres, des hommes et femmes du monde de la culture et des affaires. Ce sont au total, plus de 44 pays qui sont attendus à ce rendez-vous.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé