Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

POLITIQUE

Dans la perspective de la capitalisation des acquis et de l’amélioration de la gouvernance pour mieux coordonner les initiatives des jeunes dans le cadre des politiques publiques en lien avec les ODD, le Réseau des organisations des jeunes leaders africains des Nations-Unies pour les Objectifs du développement durable (Rojalnu-ODD/Afrique), organise le 6è sommet panafricain des jeunes leaders des Nations-Unies du 21 au 25 mai 2018 à Ouagadougou.


Selon Dakiri Sawadogo, secrétaire exécutif du Rojalnu-ODD/Afrique, la tenue de ce 6è sommet panafricain des jeunes leaders des Nations-Unies qui intervient après les éditions de Dakar (Sénégal), Ifrane (Maroc), Libreville (Gabon), se justifie par la nécessité de donner la chance à la jeunesse de mettre en œuvre tout son potentiel et sa force face à tous les défis de développement et de mieux impliquer les dynamiques des pays membres.

Le Rojalnu-ODD compte avec ce sommet de Ouagadougou, évaluer, capitaliser et définir un schéma directeur de la contribution des jeunes et de leurs priorités dans la mise en œuvre des ODD, l’atteinte des «90-90-90», la réalisation du dividende démographique, la promotion du civisme et de la citoyenneté, la lutte contre l’extrémisme violent et l’immigration clandestine. Ce sera également l’occasion d’organiser pour la première fois depuis son existence, une Assemblée générale élective afin de renouveler le bureau exécutive. Afin de passer effectivement le témoin à une nouvelle génération, les membres de l’actuel bureau exécutif n’entendent pour rien au monde être candidats. «Nous avons passé une quinzaine d’année à la tête de cette institution, nous avons fait d’elle ce qu’elle est aujourd’hui et il est de notre devoir de passer la main à nos jeunes frères et sœurs. C’est ainsi que nous donnerons l’exemple aux chefs d’Etats qui veulent s’éterniser au pouvoir», confie Crédo Tetteh, responsable à la communication du Rojalnu-ODD/Afrique de passage à Ouagadougou le 27 avril 2018.

L’édition de Ouagadougou patronné par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, est placé sous le thème : «Vers l’appropriation des objectifs du développement durable, la contribution des jeunes au cœur du plan de rattrapage du VIH et la capture du dividende démographique». Elle connaitra la rencontre des experts, des jeunes leaders africains du monde, de la diaspora, des Etats-Unis et d’Europe, de chefs d’Etats, d’imminentes personnalités, des ministres, des hommes et femmes du monde de la culture et des affaires. Ce sont au total, plus de 44 pays qui sont attendus à ce rendez-vous.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir