Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

POLITIQUE

Ceci est un message de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) à l’occasion de la célébration de la fete du travail ce 1er mai. Pour le parti d’opposition, le gouvernement doit saisir cet instant « pour instaurer enfin un dialogue sincère et fécond avec les organisations de travailleurs, dans le but d’apaiser le climat social »

«  l’instar des autres pays, le Burkina Faso célèbre ce mardi 1er mai 2018, la 132ème fête internationale du travail. 

A l’ensemble des travailleurs, aux employeurs et aux organisations syndicales, l’UPC souhaite une bonne fête. 

Pour notre parti, le gouvernement doit saisir l’occasion du 1er mai pour instaurer enfin un dialogue sincère et fécond avec les organisations de travailleurs, dans le but d’apaiser le climat social. 

En ce jour dédié au travail, l’UPC a une pensée à l’endroit de ceux qui ont perdu leurs emplois, et ceux qui attendent d’intégrer le monde du travail. Il appartient aux dirigeants de notre pays de créer des conditions d’emplois stables et décents pour les citoyens, surtout les jeunes. Du reste, cela fait partie des engagements de campagne du Président Roch Marc Christian KABORE. 

La crise du travail a un lien avec l’insécurité auquel notre pays fait face. Il nous faut donc affronter cette crise avec détermination et méthode.

Excellente fête de travail à toutes et à tous ! 

Pour le Bureau politique national de l’UPC, 

Le Porte-parole, 

Rabi YAMEOGO »

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir