Aujourd'hui,
URGENT
Nécro: le général de division Ali Traoré est décédé dans une clinique à Tunis où il avait été évacué quelques jours plus tôt. 
Burkina : 1 034 609 personnes déplacées internes accueillies dans 257 communes (gouvernement). 
Burkina: au moins 25 terroristes neutralisés les 11 et 13 septembre 2020 dans le Soum et le Loroum (Etat-major des armées).
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.

Photo: présidence du Faso

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu ce vendredi 20 avril 2018 une délégation des partis de la majorité présidentielle. Tout comme l’opposition politique, elle a eu une séance de travail avec l’exécutif sur le processus d’adoption de la nouvelle Constitution et l’opérationnalisation en 2020 du vote des Burkinabè de l’étranger. 

Au cours de la séance de travail, le chef de l’Etat a exposé, aux représentants des 37 formations politiques regroupées au sein de la majorité présidentielle, ses préoccupations et sa vision quant à la concrétisation réussie de ces deux opérations.

Il n’ pas manqué  d’inviter les partis politiques de la majorité à engager le dialogue interne pour leur mise en œuvre effective au profit de l’approfondissement de la démocratie dans notre pays car les deux sujets font partie intégrante des promesses qu’il avait faite au peuple burkinabè.

Vincent Dabilgou du Nouveau Temps pour la Démocratie (NTD), porte parole de la majorité présidentielle a indiqué à sa sortie que les partis se sont engagés à mener des discussions internes en vue d’accompagner la mise en œuvre de la vision du chef de l’Etat concernant le vote des Burkinabè de l’étranger.

« Le président du Faso nous a donné des orientations et sa vision  et maintenant il appartient à nous partis politiques, d’engager à notre sein, le  dialogue interne pour faire en sorte que nous puissions travailler  pour sa mise en œuvre » a indiqué M. Dabilgou.

Le ministre en charge de l’Administration territoriale, Siméon Sawadogo qui a participé aux échanges a fait savoir que son département jouera sa partition dans la mise en œuvre réussie du processus du vote des Burkinabè de l’étranger.

Selon la direction de la communication de la présidence du Faso, l’opposition politique et la majorité présidentielle devront faire des propositions relatives aux deux sujets évoqués au chef de l’Etat pour une concrétisation réussie de ces opérations.

Et ces propositions reçues feront l’objet d’une synthèse au sein d’un document qui sera transmis à la représentation nationale. « Un projet de loi devrait en sortir dont l’adoption rendra effectifs les engagements du président » renseigne la même source.

 

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir