Aujourd'hui,
URGENT
Soum: le grand imam de la ville de Djibo a été enlevé ce mardi 11 août 2020 à la mi journée (infowakat.net). 
Sport: la jeunesse de Tampouy rend hommage au défunt journaliste Yannick Sankara à travers le tournoi "Génération consciente". 
Politique: la réception des dossiers de candidature à la présidentielle de 2020 au Burkina Faso fixée du 28 septembre au 3 octobre.
Burkina: un syndicat de journalistes dénonce des intimidations sur les travailleurs des médias publics. 
Culture: le Fonds de soutien du président du Faso aux acteurs culturels reçoit les dossiers de candidature à partir du 12 août 2020. 
Armée: 2250 nouveaux soldats présentés au drapeau le 7 août 2020, au camp militaire Ouezzin-Coulibaly de Bobo-Dioulasso.
Burkina: un rassemblement de soutien à Blaise Compaoré interdit à Ouagadougou. 
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   

POLITIQUE

Le chef de file de l’Opposition politique, Zéphirin Diabré sera reçu en audience ce jeudi 19 avril 2018 au palais de Kosyam par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Selon M. Diabré qui a donné l’information, le chef de l’Etat souhaiterait échanger avec l’Opposition politique sur des questions d’intérêts nationaux. Cette information a été rendu publique  ce mardi 17 avril par le chef de file lui-même après avoir reçu le président de l’Assemblée nationale au siège de l’opposition pour une visite de courtoisie. 

Selon la loi portant statut de l’opposition politique, en son article 10, « le président du Faso et le Chef du gouvernement peuvent consulter l’opposition sur des questions d’intérêt national ou de politique étrangère ».

Si cette audience venait à se tenir, cela sera la deuxième fois que l’actuel chef de l’Etat recevra le chef de file de l’opposition politique. La première rencontre était intervenue le 24 juin 2016.  Mandaté par les partis politiques affiliés au chef de file de l’opposition, il était venu échanger avec le président du Faso sur un certain nombre de points relatifs à la commission constitutionnelle qui avait été mise en place pour rédiger la nouvelle Constitution.

Si aucune information n’a filtrée sur les sujets qui seront au centre des échanges, on estime que des questions relatives au terrorisme, à la fronde sociale, et au développement du pays seront sur la table des discussions.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir