Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: l'abbé Théophile Naré nommé nouvel évêque du diocèse de Kaya par le Pape François ce 7 décembre 2018 (Officiel) 
Tchad: huit ans de prison pour l’ex-chef rebelle tchadien Baba Laddé
France: les hausses de taxe sur les carburants «annulées pour l'année 2019»
Vatican: le pape François se rendra aux Emirats arabes unis en février 2019 où il participera à une rencontre inter-religieuse
G5 Sahel: plus de 1 300 milliards de F CFA (2 milliards d'euros) mobilisés pour le financement du programme d’investissements prioritaires
Rwanda: l'opposante Diane Rwigara et sa mère acquittées d'incitation à l'insurrection
Burkina Faso: la justice française autorise l'extradition de François Compaoré, frère cadet de Blaise Compaoré, poursuivi dans l'affaire Norbert
Burkina: les syndicats de l'éducation appellent les enseignants à suspendre de toute forme d’évaluation pour compter de ce lundi 3 décembre
Région de l'Est: la gendarmerie déjoue une embuscade et abat 6 assaillants sur l’axe Fada-Bougui (lefaso.net). 
Etats-Unis: le 41e président américain, George H. W. Bush, est décédé ce vendredi 30 novembre 2018 à l'âge de 94 ans

POLITIQUE

La cérémonie de clôture de la conférence extraordinaire de la CEDEAO sur la situation en Guinée-Bissau est intervenue ce samedi 14 avril dans la soirée. Les chefs d’Etat et de gouvernement ont tracé les sillons pour le retour de la paix et de la stabilité politique dans ce pays. 

Pour baliser leurs décisions, les chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO ont pris connaissance du point global de la situation politique de la Guinée-Bissau fait par le Président de la commission et par le chef de la diplomatie togolaise. 

Ils ont ainsi été informés des consultations en cours entre les protagonistes de la crise, notamment le Parti africain pour l’Indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC) et le Parti du Renouveau social (PRS). La conférence des chefs d’Etat les a encouragés à poursuivre le dialogue pour la stabilité du pays. 

La conférence des chefs d’Etat et de gouvernement a aussi pris connaissance des démarches entreprises par le président José Mario Vaz, président de la République de Guinée-Bissau pour un retour de la stabilité dans son pays. Ce dernier a fait part de sa décision de nommer comme Premier Ministre de consensus, Monsieur Aristides Gomes. Cette décision sera entérinée par décret présidentiel le 17 avril prochain. Le Président Mario VAZ a également informé ses pairs de la programmation des élections législatives pour le 18 novembre prochain. 

Pour s’assurer de la mise en œuvre effective de ces mesures la conférence des chefs d’Etat a mis en place un comité de suivi, composé du Président Alpha CONDE, du Président Faure GNASSINGBE et du Président de la commission de la CEDEAO.

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir