Aujourd'hui,
URGENT
Football: le Français Arsène Wenger va quitter le club anglais d'Arsenal cet été, après vingt-deux saisons
Burkina: le président du Faso a reçu ce jeudi 19 avril les lettres de créances de 15 nouveaux ambassadeurs
Cuba: Miguel Díaz-Canel a été élu ce 19 avril 2018 nouveau président succédant à Raul Castro
Sahel: 216 établissements fermés dont 60 dans la région du Nord soit 20.000 élèves et 895 enseignants hors des classes
Afrique: 8 millions de personnes en insécurité alimentaire en Afrique de l'ouest (RFI)
Nahouri: la police saisit 750 kg de produits prohibés
11-Décembre: «Bonne gouvernance et équité sociale pour une nation forte et prospère» est le thème retenu pour l'édition 2018
Filière coton: le gouvernement burkinabè va injecter plus de 14 milliards de F CFA «pour sauver la filière»
Burkina: le groupe Etat islamique dans le grand Sahara (EIGS), revendique l’assassinat du maire de Koutougou 
Culture: La 2e édition des Nuits du Djongo se tiendra du 4 au 6 mai prochain à Pô et à Tiébélé

POLITIQUE

Le Chef de file de l’Opposition politique au Burkina Faso, Zéphirin Diabré, a reçu ce jeudi 5 avril 2018, une délégation de la Coalition burkinabè pour les droits de la femme (CBDF). 

La délégation était conduite par Mme Adèle TRAORE, membre du Conseil d’administration de la CBDF. A travers cette visite, la coalition a plaidé auprès du CFOP, leader d’opinion et leader politique, pour plus de représentativité des femmes dans les instances de décision aux plans local, national et international. 

Au sortir de l’audience, Mme TRAORE a  déclaré avoir eu une oreille attentive auprès du Chef de file de l’Opposition. Par ailleurs, elle a brièvement fait l’état de la représentativité des femmes au Burkina Faso: « Nous constatons que ces dernières années, il y a eu des efforts au niveau des partis politiques et du Gouvernement pour améliorer la représentativité des femmes. Mais, celles-ci, malgré leur importance numérique, restent faiblement représentées au niveau des instances de décision. Et ceci compromet les efforts de développement équitable et harmonieux. » 

Le Chef de file de l’Opposition a salué la démarche de la CBDF, et s’est engagé à jouer davantage sa partition en faveur des droits de la femme et de la présence des femmes dans les instances décisionnelles.

En rappel, la CBDF est une organisation qui regroupe 15 associations œuvrant dans le domaine de la promotion, la protection et la défense des droits humains en général, et des droits de la femme en particulier.

Le service de communication du CFOP

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Lors de son discours sur la situation de la Nation prononcé le jeudi 12 avril 2018 devant la représentation nationale, le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a promis la fin des délestages d’électricité pour 2019. A-t-il les moyens de tenir promesse?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé