Aujourd'hui,
URGENT
Nécro: le célèbre saxophoniste camerounais Manu Dibango (86 ans) s’est éteint mardi, de suite de Coronavirus.
Coronavirus: le Niger a enregistré jeudi 19 mars 2020 son premier cas d'infection (ministère de la Santé du Niger). 
Coronavirus: le parlement burkinabè suspend les plénières à l'hémicycle jusqu'au 1er avril 2020.         
Covid-19: une quinzaine de députés français sont contaminés à ce stade. Ce chiffres est peut-être sous-estimé. 
Coronavirus: le Bénin enregistre son premier cas: un Burkinabè arrivé au Bénin le 12 mars 2020.
Covid-19: les syndicats suspendent la marche meeting du 17 mars, mais maintiennent la grève générale du 16 au 20 mars. 
Coronavirus: 15 cas avérés détectés au Burkina Faso à la date du 15 mars 2020 (ministère de la Santé). 
Covid-19: le gouvernement ferme les écoles du Burkina du 16 au 31 mars 2019. 
Mali: la Canadienne Edith Blais et l’Italien Luca Tacchetto enlevés au Burkina Faso en 2018 retrouvés vivants près de Kidal (Minusma). 
Coronavirus: un troisième cas avéré au Burkina Faso, 7 prélèvements en attente de résultats (ministre de la Santé)

POLITIQUE

www.securite.gov.bf, est l’adresse du nouveau site internet sécurisé du ministère burkinabè de la sécurité. Il a été officiellement lancé ce jeudi 5 avril 2018 par le ministre Clément P. Sawadogo.  Ce site, à croire le chef du département de la Sécurité, va permettre de renseigner les citoyens en quête d’information sur la sécurité intérieure et va constituer une tribune où les usagers pourront s’adresser aux premiers responsables sécuritaires.

Le processus de conception d’un nouveau site web du ministère en charge de la sécurité a débuté en juin 2017 sous l’ère du ministre d’Etat, Simon Compaoré. Ledit processus qui s’est étalé sur une période de trois mois a permis aux techniciens de la direction générale des transmissions et de l’informatique de mettre en place l’actuel site qui du reste est le premier site du gouvernement à être sécurisé.

Sa mise en ligne est intervenue en octobre 2017. Selon le commissaire de police, Samiré Yoni,  directeur de la lutte contre la cybercriminalité, la construction du site a bénéficié du soutien du Projet d'appui au renforcement de la Sécurité intérieure au Burkina Faso.

« Pour une nouvelle vision de communication, il était bon pour le ministère de la sécurité d’avoir un site web. Ce site répond vraiment aux normes standards c’est à  dire qu’il s’adapte à tout type de terminal que vous utilisez (…) le site aussi dispose aussi d’un protocole qui permet de sécuriser toutes les informations que  vous saisissez sur le site à savoir qu’elles sont cryptées en arrière plan pour que si quelqu’un cherche à récupérer vos informations, qu’il n’y arrive pas » a expliqué le commissaire Yoni.

Le site qui est déjà fonctionnel offre plusieurs types d’informations aux usagers à savoir : les textes de références, les communiqués, les événements liés à la sécurité intérieure, les informations utiles telles les démarches pour demander un passeport, etc.

Le ministre Clément Sawadogo s’est réjoui de la mise en place de cet outil qui va servir à booster la communication institutionnelle de son département.

« De nos jours, la communication est le passage obligé par le quel on peut valoriser les actions d’un département ministériel et d’une institution. Pour le ministère de la sécurité, disposé d’un site web régulièrement mis à jour permet de renseigner le citoyen et sert de tribune qui leur est offerte où ils pourront s’exprimer tout en faisant connaitre leurs opinions, leurs réflexions, leurs suggestions, leurs recommandations en matière de sécurité. La sécurité fait partie des choses les plus exigibles dans la vie de l’homme. Sans sécurité, il n’y a plus rien du tout (…) Il était donc de notre devoir de leur offrir ce cadre approprié pour qu’ils puissent, de là où ils sont, communiquer avec nous » a indiqué le ministre Clément Sawadogo.

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Lors d'un échange direct avec les femmes venues des 13 régions du Burkina le 8 mars 2020 à Ouagadougou, Roch Marc Christian Kaboré a annoncé que le prochain gouvernement sera composé de 30% de femmes. Selon vous, c'est une décision:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé