Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Bamory Ouattara remplace Nabi Issa Coulibaly à la tête de La Poste (conseil des ministres). 
Ouagadougou: 2 bus touchés par les flammes le 24 février dans un incendie sur le nouveau site de la Direction générale de la police municipale.
Sanmatenga: 3 policiers et 1 civil tués le 24 février dans une embuscade tendue par des individus armés sur l’axe Pissila-Gibga.  
Ouahigouya : le corps sans vie d’un attaché d'éducation retrouvé après une attaque terroriste le 22 février dans le village de Samboulga. 
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 

POLITIQUE

Le gouvernement burkinabè et la troïka des partenaires techniques et financiers constituée du système des Nations unies, de la France et de l’Union européenne dressent le bilan de la mise en œuvre du PNDES. Les deux parties étaient en séance de travail ce vendredi 30 mars 2018 à la Primature sous la présidence du chef de gouvernement, Paul Kaba Thiéba.

«Avec le Premier ministre et ses collaborateurs, il était question de la coopération du gouvernement avec les partenaires techniques et financiers que nous sommes pour la mise en œuvre du PNDES à travers un certain nombre de sujets précis concernant le cadre sectoriel de dialogue» a déclaré le président du groupe de la troïka, Jean Lamy à sa sortie d’audience.

A l’écouter,  il y en a 14 pour les différents secteurs où il y a d’un côté le gouvernement et de l’autre les partenaires techniques et financiers. 

Aussi, un sujet qui était à l’ordre du jour de  cette rencontre était celui de la crise alimentaire. «Malheureusement, il y a actuellement dans la partie nord du pays des récoltes insuffisantes qui sont dues à une partie à une pluviométrie insuffisante: des difficultés qui ont été constatées par le comité spécial de sécurité alimentaire la semaine dernière » déplore le président du groupe.

Il a fait savoir qu’à cet effet, il y a eu un appel lancé par le gouvernement afin d’accompagner son plan de réponse élaboré. «Donc, nous partenaires techniques et financiers, avions échangé sur ce point précis pour savoir comment nous pouvons répondre le plus efficacement possible à la situation difficile des crises alimentaires» précise Jean Lamy.

Pour lui, il y a déjà une contribution générale, il y a des possibilités d’appui en urgence, il va y avoir une réponse coordonnée. C’est-à-dire, explique-t-il  «il y a une réunion importante qui aura lieu en avril à Rome qui est l’endroit où se réunissent tous les représentants du monde entier qui participent au Programme alimentaire mondial. Le gouvernement burkinabè nous a dit qu’il allait travailler pour qu’il y ait une présentation la plus convaincante possible afin de mobiliser d’ici là des réponses des partenaires techniques et financiers».

Avant la tenue de cette réunion de Rome, conclu le président du groupe de la troïka, Jean Lamy «il y a des procédures de la coordination des partenaires techniques et financiers qui se mettent en place sous la direction des Nations unies en appui au gouvernement burkinabè».

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé