Aujourd'hui,
URGENT
Cameroun: le chef des séparatistes anglophones condamné à la perpétuité
Italie: le président du Conseil Giuseppe Conte annonce sa démission
Ouagadougou: un important lot de poulets impropres à la consommation déversé à l’arrondissement 6, une enquête ouverte
Burkina: le bilan actualisé de l'attaque de Koutougou est de 24 militaires tués, 5 disparus et 7 blessés
Burkina: 40 terroristes tués après l’attaque de Koutougou (AIB)
Burkina: «Plus d'une dizaine de militaires» tués dans l’attaque de leur détachement
Soudan: le procès pour corruption d'Omar el-Béchir s'ouvre à Khartoum
Burkina: 270 776 personnes déplacées internes enregistrées à la date du 16 août, le plan d'urgence estimé à plus de 110 milliards de FCFA
Fada N'Gourma : décès de sa Majesté Kupiendieli, 31ème Roi du Gulmu, dans la nuit de vendredi 16 au samedi 17 août 2019. 
Soudan: le nouveau Premier ministre Abdalla Hamdok confirmé le 20 août

POLITIQUE

Dans l’après-midi de ce vendredi 9 mars  2018, l’ambassadeur de France, Xavier LAPEYRE de Cabanes été reçus en audience par le ministre en charge de la sécurité, Clément P. Sawadogo. Si rien n’a filtré de cette rencontre, il ressort néanmoins qu’il a été question de la situation sécuritaire nationale, foi de Clément P. Sawadogo.

Ce tête-à-tête entre le ministre de la sécurité et l’ambassadeur de France intervient une semaine jour pour jour après le double attentat qui a visé l’ambassade de France et l’Etat-major général des armées. Les attaques qui avaient été revendiquées par la coalition terroriste dirigée par Iyad Ag Ghali, ont fait 8 morts et 85 blessés.

Après environ une trentaine de minutes d’échanges, aucune déclaration officielle n’a été faite par aucune des parties. Cependant, le ministre de la sécurité a assuré qu’il s’agissait d’une séance de travail bipartite qui était axée sur des questions relatives à la sécurité nationale. 

Il semblerait que des tractations seront menées en vue de mener efficacement la lutte contre le terrorisme. Toutefois, dans les jours voire semaines à venir, des informations concrètes seront données sur l’issue desdites rencontres.

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé