Aujourd'hui,
URGENT
Migrations: les migrations africaines vers l'Europe en recul depuis 3 ans selon l'OCDE
Burkina: 5 soldats tués dans une embuscade à Toéni dans la province du Sourou (Boucle du Mouhoun)
Tunisie: l’ancien président en exil Ben Ali est mort à 83 ans en Arabie Saoudite
Burkina: «Plus de 46 000 enfants non scolarisés ont été enregistrés au niveau des déplacés internes » (Stanislas Ouaro)
RDC: l'armée affirme avoir tué le chef de la rébellion rwandaise FDLR
Burkina: les télévisions privées débourseront 75 millions de FCFA par an pour la redevance TNT
Hadj 2019: 2 agences de voyage suspendues, 6 décès enregistrés dans la délégation burkinabè 
Justice: la procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé
Burkina: l’UPC «vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire»
Burkina: la marche non autorisée des syndicats et de la société civile dispersée par la police, une dizaine de blessés

POLITIQUE

Après les attaques terroristes dont a été victime le Burkina Faso le 2 mars dernier, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) se dit solidaire du Burkina Faso. Le président de la Commission de l’organisation ouest africaine, Monsieur Jean-Claude Brou, l’a annoncé au Président Roch Marc Christian Kabore au cours d’une audience dans l’après-midi de ce 6 mars 2018

Monsieur Jean-Claude Brou a expliqué à la presse à l’issue de l’audience, qu’en qualité de président de la Commission d’une organisation d’intégration régionale qui œuvre pour le rapprochement des peuples, il était tout à fait normal qu’il vienne « apporter toute sa solidarité au peuple et au gouvernement burkinabè consécutivement aux attaques terroristes dont le pays a été l’objet ». C’est un acte odieux et nous le « condamnons avec la plus grande fermeté et nous condamnons tout acte de violence et d’extrémisme », a-t-il précisé.

Monsieur BROU a indiqué avoir saisi l’occasion pour évoquer avec le chef de l’Etat, les actions qui sont menées au niveau de la Commission de la CEDEAO pour gérer le fléau du terrorisme qui affecte tous les pays de l’organisation. Nous avons bien entendu « marqué notre soutien aux activités du G5 Sahel qui devraient contribuer à améliorer la situation sur cette question », a déclaré le président de la Commission de la CEDEAO.

Il a affirmé avoir également évoqué avec le Président du Faso, le mécanisme d’alerte précoce de la CEDEAO. Un mécanisme d’alerte dont la cellule nationale a été installée il y a quelques semaines à Ouagadougou. Monsieur BROU s’est engagé à la rendre opérationnelle afin qu’elle puisse jouer son rôle dans l’architecture de gestion de la sécurité dans l’espace CEDEAO. Le partage d’informations entre les différents pays membres de la CEDEAO a aussi fait l’objet d’échanges entre les deux personnalités en vue de son amélioration. 

« Mais plus important pour nous, a dit Monsieur Jean-Claude BROU, c’était d’apporter notre message de condoléances aux familles qui ont perdu un être cher et un message de soutien aux blessés ». 

Tout en faisant remarquer que « une vie humaine ne se remplace pas », Monsieur Jean-Claude BROU a annoncé « un soutien financier symbolique de la CEDEAO » de 250 000 dollars aux victimes et au ministère de la défense qui a été très affecté par ces attaques.

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé