Aujourd'hui,
URGENT
Soum: le grand imam de la ville de Djibo a été enlevé ce mardi 11 août 2020 à la mi journée (infowakat.net). 
Sport: la jeunesse de Tampouy rend hommage au défunt journaliste Yannick Sankara à travers le tournoi "Génération consciente". 
Politique: la réception des dossiers de candidature à la présidentielle de 2020 au Burkina Faso fixée du 28 septembre au 3 octobre.
Burkina: un syndicat de journalistes dénonce des intimidations sur les travailleurs des médias publics. 
Culture: le Fonds de soutien du président du Faso aux acteurs culturels reçoit les dossiers de candidature à partir du 12 août 2020. 
Armée: 2250 nouveaux soldats présentés au drapeau le 7 août 2020, au camp militaire Ouezzin-Coulibaly de Bobo-Dioulasso.
Burkina: un rassemblement de soutien à Blaise Compaoré interdit à Ouagadougou. 
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   

POLITIQUE

Par cette déclaration, le Cardinal Philippe Ouédraogo invite l'ensemble des chrétiens à prier pour la paix au Burkina Faso après l'attaque terroriste du 2 mars 2018 qui a fait 8 morts et 80 blessées. Pour l'archevêque de Ouagadougou, face à cette violence inhumaine, notre « Kalachnikov de riposte, c’est prioritairement la prière de Dieu ».

"Fils et filles de l’Eglise Famille de Dieu à Ouagadougou, le vendredi 02 mars 2018 dans notre capitale, deux attaques armées ont ciblé l’Etat-major des armées et l’Ambassade de France.

Ces attaques injustes ont fait des victimes, des morts et de nombreux blessés. Au nom de l’Eglise Famille de Dieu à Ouagadougou, le Cardinal Philippe OUEDRAOGO, son Presbyterium (prêtres), les Religieux et Religieuses, les fidèles laïcs, présentent leur compassion et leurs condoléances aux Autorités politiques, à la Nation entière, à l’ambassade de la France, aux familles éplorées et à toutes les personnes blessées physiquement ou moralement. Nous prions pour ceux qui ont perdu innocemment la vie lors des attaques et prompt rétablissement des blessés.

Frères et sœurs, face à cette violence inhumaine, pour nous chrétiens, notre « Kalachnikov de riposte, c’est prioritairement la prière de Dieu ». « Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle » (Jn 6, 68). A qui irions-nous seigneur ? Nous invitons toute la communauté chrétienne (Paroisse et CCB) à se tourner vers le Seigneur dans la confiance et l’espérance.

 A la fin de chaque célébration eucharistique quotidienne, nous reprendrons la prière pour la paix au Burkina Faso, après un Pater – trois ave Maria – le Gloria Patri

 Nous offrirons le jeûne du vendredi et chaque chemin de croix du carême pour la paix

 Nous ferons une Neuvaine de prière à Notre Dame de Yagma, du lundi 12 au mercredi 21 mars, en récitant le chapelet chaque jour, en famille ou en CCB.

Daigne Seigneur accorder à notre pays et au monde entier, une paix véritable et durable. Dieu bénisse le Burkina Faso.

 

Philippe OUEDRAOGO

Archevêque Métropolitain de Ouagadougou"

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir