Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

Le président du CDP, Eddie Komboigo

POLITIQUE

Arrêt prématuré, à Bobo-Dioulasso, des premières journées parlementaires du Congrès pour le Démocratie et le Progrès (CDP) ce vendredi 02 mars 2018.  Et pour cause, la double attaque terroriste dont a été victime le Burkina Faso à Ouagadougou ce même jour.

Initialement prévues pour durer deux jours avec pour thème «La mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES), quel bilan à mi-parcours?», ces journées parlementaires ont été interrompues juste après le mot d’ouverture  du président du CDP, Eddie Komboigo.

Pressé par les hommes de médias Eddie Komboigo a déclaré ceci à chaud: «C'est avec beaucoup de tristesse qu'en pleine cérémonie des travaux du groupe parlementaire du CDP ici à Bobo Dioulasso, nous avons appris cette attaque lâche et barbare de terroristes à Ouagadougou. Nous avons appris par la suite que l'Etat-major général des armées et l'ambassade de France ont été attaqués et qu'il y a eu plusieurs victimes. Nous voulons, au nom du CDP, présenter nos condoléances aux familles éplorées. Nous voudrons ensemble montrer toute la solidarité du parti CDP et l'ensemble de ses militants. Nous voudrons également interpeler tout un chacun à rester solidaire car c'est avec le pardon, la réconciliation, l'unité au Burkina Faso que nous parviendrons à vaincre ce mal qui n’a que trop duré. C'est le lieu aussi de soutenir nos forces de défense et de sécurité afin qu’ils continuent leur travail de protection.»



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir